mercredi 8 juin 2016

Geek Girl 4 de Holly Smale


Geek Girl 4
Holly Smale
Édition Nathan
Sortie Avril 2016
Note : 4,5/5
Lecture Très Agréable/Mini coup de cœur


Résumé : Harriet est de retour en Angleterre, c’est la rentrée, et elle est RA-VIE : cette année, c’est sûr, elle va prendre un nouveau départ et se faire plein d’amis. Malheureusement, malgré tous ses (trop nombreux) efforts, les amis se font rares. Très rares. Même Nat, sa meilleure amie, l’évite et pire ! Toby, son harceleur personnel, ne veut plus la voir ! C’est pourquoi, quand on lui propose un shooting au Maroc, elle accepte aussitôt. Et peu importe si le photographe s’est trompé et pense travailler avec une autre mannequin (beaucoup plus expérimentée), Harriet est prête à tout… pour briller.

Mon avis : Ce quatrième tome de Geek Girl est tout simplement brillant ! (vous avez saisie ? je rigole toute seule...) J'ai adoré retrouver et suivre Harriet dans ce tome fait de grand changement pour elle. En effet après avoir passé un moment à New York, elle est de retour en Angleterre et va faire sa rentrée au lycée. Une rentrée qu'elle est bien décidée à préparer. Mais comme d'habitude avec notre très chère Harriet tout ne va pas se passer comme elle l'aurait souhaité. 

Dans ce quatrième tome nous voyons notre Harriet grandir, mûrir tout en gardant son côté naïf et enfantin. Elle a décidé de prendre un nouveau départ et de changer. Petit à petit son statut de mannequin star va l'amener à avoir pleins de gens autour d'elle mais malheureusement très peu de vrais amis, surtout que ceux à qui elle tient vraiment l'ont laissés tomber, j'ai été vraiment agacé par le comportement de Nat et Toby et parfois aussi par celui d'Harriet même si malgré tout elle reste touchante et je m'identifie énormément à elle. Harriet peut parfois se montrer prétentieuse et même si les informations qu'elle donne à tout bout de champs sont très ludiques pour le lecteur elles doivent être agaçante pour les personnages. Mais en temps que lectrice c'est un point que j'adore chez Harriet, son côté Geek, décalée, son intelligence, sa naïveté même si elle est énervante. J'avais envie de lui ouvrir les yeux durant tout le roman, je me sentais mal pour elle, j'avais peur de la grande révélation, du moment où ses soi-disant amis allaient se montrer sous leur vrai visage. 
Surtout que durant ce tome, Harriet est brisée, triste et tente de se trouver, de vivre sans son petit ami Nick qui m'a d'ailleurs énormément manquée dans ce tome et sans ses amis également qui vaquent à leurs occupations respectives. 
L'auteur a su nous toucher et faire passer son chagrin et sa solitude de manière subtile. On passe par toute une palette d'émotion durant notre lecture sans vraiment s'en rendre compte, l'histoire défile sous nos yeux trop rapidement et j'ai vraiment hâte de pouvoir retrouver Harriet, que j'adore, Nat la toujours pire-pote, Toby le harceleur un peu cinglé qui me fait beaucoup rire, et ses tout nouveaux amis que je ne citerais pas pour ne pas vous spoiler. J'ai hâte de suivre les nouvelles aventures d'Harriet et de ses amis, ils vont me manquer, jusqu'à la prochaine fois ! 

L'histoire comme toujours mais encore plus cette-fois ci ne tourne pas au tour du mannequina ou de la simple adolescence, c'est un roman bien plus profond et complexe tout en restant jeunesse, qui nous apprend qu'il faut toujours rester soi-même et que les véritables amis sont rares et qu'ils peuvent parfois se trouver en des personnes qui au premier abord ne semblent pas nous convenir. 
C'est donc un roman intelligent, amusant, émouvant également et qui se doit d'être lu. Il aborde les thèmes de la vie et de l'adolescence à la perfection tout en nous faisant passer un agréable moment. 

Je recommande fortement cette série qui pour moi est l'une des meilleures publiées chez les Éditions Nathan.

Une Jeune Anonyme Névrosée

Je remercie les Éditions Nathan et plus particulièrement Samia Chauvin pour cet envoi. 

Dis-moi si tu souris de Eric Lindstrom



Dis-moi si tu souris
Eric Lindstrom
Éditions Nathan
Sortie Juin 2016
Note : 5/5
Coup de coeur !


Résumé : « Je suis Parker, j’ai 16 ans et je suis aveugle. »
« Bon j'y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D'ailleurs j'ai établi Les Règles :
- Ne me touchez pas sans me prévenir ;
- Ne me traitez pas comme si j'étais idiote ;
- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
- Et ne cherchez JAMAIS à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j'en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable. »

Mon avis : Il y a des histoires, des romans, qui restent en vous pour toujours, Dis-moi si tu souris en fait partie, tout comme Nos étoiles contraires restera en moi. Malgré deux histoires bien différentes, ces deux romans ont un énorme point commun, ils nous touchent, chacun à leur manière, avec une histoire bouleversante et des personnages authentiques.

Dis-moi si tu souris, c’est l’histoire de Parker, une jeune fille de seize ans aveugle. Parker n’a pas eu la vie facile et tente de survivre après avoir perdu son père, le seul parent qui lui restait. Son histoire m’a émue aux larmes et sa manière de gérer son deuil est poignante. Parker est d’un caractère difficile, elle ne cache pas ce qu’elle pense et ne se retient pas de le dire au risque de blesser son entourage. Mais au fond Parker a un grand cœur, elle sait reconnaître ses erreurs. Elle vit avec son handicap et elle fait tout pour avoir une vie normale, elle sort avec ses amies, elle tombe amoureuse et elle court. Courir est son échappatoire. Parker est un personnage courageux et extrêmement touchant. Vous ne pourrez que vous sentir proche d’elle durant votre lecture. 

Mais Dis-moi si tu souris n’est pas seulement une histoire sur la mal voyance, c’est également une histoire d’amitié et une très belle romance. Une romance dont on découvre chaque petit détail au fur et à mesure du roman. Lorsque Scott son premier petit ami se retrouve dans son lycée, deux ans et demi plus tard, Parker est submergée par ses émotions contradictoires et même si on sait d’avance comment va se terminer leur histoire, on n’a pas envie de lâcher le roman. Comme Parker on commence par détester Scott et puis petit à petit on le découvre, on en apprend plus sur lui et à notre tour on tombe sous son charme.

Ce roman c’est donc une histoire magnifique, bouleversante, qui nous touche et nous émeut jusqu’aux larmes. C’est profond, puissant, triste et en même temps il y a beaucoup d’humour, de sarcasmes et d’ironies. On passe donc de la tristesse à la joie en parfois quelques lignes.

Ce roman c’est également des personnages authentiques avec du caractère, de la personnalité, de l’humour, une histoire. Ils sont travaillés, attachants et terriblement touchants, tous autant qui sont, que ce soit la meilleure amie de Parker, Sarah, Parker elle-même, Scott, Molly. Ils sont tous pertinents pour l’histoire et ils resteront dans mon cœur car ils m’ont paru réels.

Eric Lindstrom a un talent indéniable pour ce qui est de manier les émotions. Son récit est fluide, émouvant, drôle, sarcastique. Il est parvenu à écrire un récit sur le thème de la cécité sans tomber dans le lourd. Il traite le sujet en le mélangeant habilement au thème du deuil, de l’adolescence et de l’amour. Je n’ai absolument rien à redire sur sa plume, son style, son histoire ou ses personnages. 

Dis-moi si tu souris et pour moi un énorme coup de cœur et comme je l’ai dit dans mon introduction, il est le genre de roman qui reste en nous de par son incroyable justesse.

Une Jeune Anonyme Névrosée


Merci aux Éditions Nathan et à l'équipe Lire en Live pour cet envoi !