mercredi 30 décembre 2015

Je t'ai rêvé de Francesca Zappia


Je t'ai rêvé 
Francesca Zappia
Édition Robert Laffont
Collection R
Sortie 12 Novembre 2015
Note : 4,5/5
Lecture Très Agréable/Mini Coup de Coeur



Résumé : La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c'est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
- Ne m'insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ?
- Oui.
- Tu habites ici ?
- Oui.
- Je te connais ?
- Oui.
- Est-ce que je t'ai rêvé ?


Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires).


Mon avis : Je t'ai rêvé, je l'ai lu, je l'ai dévoré, j'ai douté, j'ai adoré ! 
Une lecture très forte émotionnellement parlant, un mini coup de cœur. Pourquoi pas un coup de cœur tout simplement? parce que je suis restée un peu sur ma faim mais cette lecture m'a transportée et bouleversée de la première à la dernière page ! 

J'ai lu beaucoup d'avis sur ce roman, beaucoup de personnes disaient que c'était un bon roman mais sans plus, je ne comprenais pas pourquoi et encore maintenant, après l'avoir lu, je ne comprends pas. De mon côté j'ai l'impression d'avoir parfaitement saisi cette histoire, d'avoir été en accord avec les idées de l'auteure. Les gens disaient que ce n'était pas assez poussé, n'oublions pas que c'est un roman jeunesse, pour avoir fait des études de psychologie, je sais ce qu'est la schizophrénie, je sais comment la maladie fonctionne, l'auteure a parfaitement dosé les hallucinations et la maladie de son personnage pour ne tout simplement pas choquer un lecteur qui pourrait être trop jeune. C'est également une maladie qui évolue et on l'a parfaitement constater tout au long du roman, comment un changement "normal" peut bouleverser la vie d'un schizophrène. Pour moi Francesca Zappia a réalisé un très bon roman, émouvant, touchant, bouleversant également et très bien dosé ! Presque tout était parfait dans ce roman pour moi, le titre, les personnages et le développement de l'histoire. 

L'histoire, nous suivons Alex, une adolescente schizophrène qui lutte pour garder une vie "normale" malgré sa maladie, ses hallucinations visuelles comme auditives. Pour discerner le vrai du faux, elle prend des photos, des tas de photos. Sans s'en rendre compte à l'arrivée dans son nouveau lycée, elle va se faire des amis, grandir et tomber amoureuse, mais comment faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas... Tout au long de l'histoire, comme Alex, nous allons douter, nous demander si l'enquête complètement folle est réelle, si Miles, le club, l'est, si tout est vrais ou non. 
Les auteurs d'autres chroniques ont souvent dit que l'enquête était trop étrange mais, je pense que c'était le but de l'auteure, nous faire douter de la réalité de cette enquête, nous entraîner dans la parano d'Alex et ça a parfaitement fonctionné avec moi. J'ai été happée par cette histoire, par la parano de Alex, par Miles et sa vie difficile. L'auteure a su se montrer drôle, émouvante, bouleversante et surtout elle m'a captivée et fait douter du début à la fin.

Pour ce qui est des personnages, je me suis énormément attachée à eux, à Alex, que j'ai trouvé courageuse et émouvante, il est difficile de s'imaginer à sa place, à quel point ça doit être dur de vivre dans un monde où on ne peut discerner le vrai du faux. J'ai également été très touchée par Miles et son histoire difficile. Nous suivons beaucoup de personnages différents, originaux dans ce roman, des personnages uniques que j'ai beaucoup apprécié et qui je suis sûre vous toucherons à leur manière.

"Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires)." Lorsque j'ai lu cette phrase, je n'ai pas douté une seconde que ce livre me plairait, comme pour John Green, ce premier roman de Francesca Zappia m'a conquise, j'ai aimé sa manière de raconter son histoire, j'ai aimé le thème qu'elle a osé aborder dans une roman Young Adult. J'ai aimé ce roman et la plume de son auteure, fluide, captivante et bouleversante. J'ai vraiment hâte et envie de me plonger dans d'autre roman de Mme Zappia et j'espère qu'il me plairont tout autant. 

Une Jeune Anonyme Névrosée




samedi 5 décembre 2015

Promets-moi de Harlan Coben



Promets-moi
Harlan Coben
Édition Pocket
Lecture Commune avec The HobBook
Note: 3/5
Lecture Moyenne


Résumé: Myron a fait une promesse à Aimee : si un jour elle a besoin d'aide, elle n'aura qu'à l'appeler. Pas de questions, pas de leçons, il ne dira rien à ses parents. Maintenant, c'est à Claire qu'il fait un serment : il retrouvera sa fille. Et il n'y a pas que sa parole qui est en jeu. C'est lui qui a raccompagné Aimee la nuit de sa disparition. Pour la police, il est le suspect n°1...

Mon avis : Je n'avais jamais lu de roman de Harlan Coben, j'ai bien évidemment vu Ne le dis à personne, adaptation cinématographique et je n'avais pas été emballée. Mais bon lorsque mon cher partenaire The HobBook m'a proposée Promets-moi, je lui ai dit pourquoi pas sans plus d'attente que ça. Du coup en ce qui me concerne, ce livre n'a pas été une déception mais il ne m'a pas enthousiasmée ni passionnée non plus.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est simple, Myron, le personnage principal demande à la fille de ses amis, Aimée de lui faire une promesse, l'appeler en cas de besoin. Une nuit, elle le fait puis elle disparaît. Il promet alors à ses parents de la retrouver sauf qu'il est le dernier à l'avoir vu et par conséquent devient le suspect numéro un. J'ai trouvé le début très long et je me demandais quand l'histoire allait vraiment commencer et si elle allait vraiment avancer à un moment donné. J'ai trouvé le toooouuut un peu long, je me suis demandée pourquoi on parlait autant de la vie de Myron, de son passé alors que ça n'avait pas vraiment de rapport et n'apportait vraiment rien à l'histoire, surtout que je l'ai appris ensuite mais il y a 7 autres tomes qui parlent de Myron et de ses petits camarades, alors OK, c'est bien de rappeler certains points mais ici c'était un peu trop. Ensuite l'enquête, elle avançait pour moi très lentement alors que seul quelques jours se sont déroulé, le suspense reste cependant jusqu'au bout, je ne me suis doutée d'absolument rien quant à la dernière révélation du livre et j'ai été plutôt surprise. C'était certes un peu dingue et invraisemblable mais beaucoup de choses m'avaient déjà paru invraisemblables plus tôt dans l'histoire alors bon, je ne m'y suis pas vraiment attardée. Pour conclure sur cette histoire, on peut dire que je l'ai trouvée lente, pas vraiment passionnante mais avec un bon suspense et une bonne révélation. C'est un roman qui se laisse lire, pas le meilleur thriller que j'ai lu mais pas le moins bon non plus.

Parlons un peu des personnages maintenant. Ils sont...originaux. Je ne les ais par trouvé particulièrement attachants, Myron à la rigueur est celui que j'ai préféré, principalement lorsqu'il était avec Ali, j'ai aimé son humour dans ces moments là mais sinon c'est un personnage avec du caractère mais qui se la pète un peu...ouais, il est légèrement prétentieux, beaucoup des personnages de ce roman le sont d'ailleurs et ça m'a un peu gêné. Enfin bon ce ne sont pas des personnages désagréables mais pas plus touchants ou attachants que ça. Win est étrange, genre vraiment, et peut-être que j'aurai aimé en savoir plus sur lui, même si franchement il ne me semblait pas du tout réaliste ! Enfin bref, des personnages moyennement sympathique en ce qui me concerne mais qui ne nous dérange pas plus que ça, on les suit dans l'histoire et dans l'enquête en attendant patiemment la révélation finale.

Harlan Coben, c'est connu, est un bon auteur. Pour moi, sa plume n'est pas désagréable, elle est fluide et sympathique tout simplement. Je n'ai pas trouvé son style ou son récit envoûtant mais il sait garder son lecteur grâce à son suspense, le lecteur désire savoir le fin mot de l'histoire.
Donc ce n'est pas mal écrit mais il ne m'a pas fait ressentir grand chose, peut-être était-ce dû à l'histoire tout simplement ou à la lenteur du récit, je ne sais pas. L'auteur a suivi son plan, son enquête et voilà. Ce n'est ni une mauvaise histoire ni une mauvaise lecture mais elle ne m'a tout simplement pas charmée. 
Promets-moi, Ne le dis à personne... aucun ne m'a vraiment plu, peut-être que les romans de Harlan Coben ne sont tout simplement pas fait pour moi, trop lent et trop abracadabrant. 

Je sais qu'il plaira à d'autres que moi et je vous souhaite une bonne lecture si vous décidez de le lire ! 

Une Jeune Anonyme Névrosée


Avis de mon partenaire:

Santi : 3,5/5