vendredi 21 août 2015

The Mortal Instruments, Tome 1 de Cassandra Clare




La Cité des ténèbres/The Mortal Instruments
La Coupe Mortelle/La Cité des ténèbres
Cassandra Clare
Edition Pocket Jeunesse
Note: 5/5
Coup de Coeur


Résumé: Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.



Mon Avis: Cet avis va être un peu particulier. Je me suis rendue compte dernièrement que je n'avais jamais écris mon avis sur le tome 1 de la série The Mortal Instruments. Alors, il était temps ! Mais du coup, il va m'être difficile d'être totalement objective alors que j'ai déjà lu tous les romans de la saga et que ça a été un gros coup de cœur. Mais bon, je sais que ce premier tome m'avait mise dans tous mes états et émerveillée, alors on va partir de là!

À l'époque lorsque j'ai ouvert ce roman j'avais été tout de suite happée par l'histoire et le monde dans lequel Cassandra Clare s'apprêtait à m'emmener. J'avais adoré découvrir ce monde, la magie, les créatures obscures et bien sûr, les chasseurs d'ombres ! J'avais été impressionnée, déjà à ce moment là par l'imagination de l'auteure. Je lisais les chapitres à une vitesse alarmante, le cœur battant à la chamade. J'étais bouleversée, surprise, prise au dépourvue, ravie, triste, je n'en pouvais plus de toutes les émotions que C.Clare me faisait ressentir et pourtant je ne pouvais pas m'arrêter. J'adorais tellement être plongée dans cette histoire, dans ce monde, d'avoir l'impression d'en faire partie. Je trouvais ça extraordinaire et pourtant, je ne souhaitais pas me lancer dans cette histoire ! J'avais peur d'être déçue...est-ce que je l'ai été au bout du compte? Oh que NON ! Ce premier roman allait au delà de mes attentes et je n'avais qu'une envie, avoir la suite...heureusement j'avais déjà les deux tomes suivants dans ma PAL! 

Mais déjà, dans ce tome 1, je m'étais éprise des personnages, de Clary, jeune fille qui se retrouve dans un nouveau monde et qui découvre que sa vie est un mensonge. Je m'étais énormément identifiée à elle, pas parce que ma vie est un mensonge, non mais parce que sa personnalité me correspondait et du coup, vous vous doutez que j'adorais et adore toujours d'ailleurs ce personnage. Ensuite Jace, je l'ai d'abord détesté, qu'est-ce qu'il pouvait être arrogant celui-là mais au fond, quand il était avec Clary, je sentais qu'il cachait quelque chose de plus, une vulnérabilité, une humanité, je m'attendais à ce qu'il me touche énormément dans les tomes suivants et heureusement, ça a été le cas. Et Simon, mon dieu Simon, ce personnage il m'a fait rire et touchée immédiatement, il était le meilleur ami qu'on voudrait tous avoir, toujours là pour nous, j'ai aimé traverser les épreuves avec lui. Bon sang, cette chronique sonne encore plus comme une fin que celle du tome 6. Je suis émue les amis ! Ils vont tous me manquer, je les ai tous aimés depuis le premier tome, Clary, Alec, Jace, Isabelle, Simon, Magnus, Luc...ils ont toujours été réels pour moi, Cassandra Clare les a bien perfectionné et les a fait évoluer, pas toujours comme je le souhaitais mais j'ai été heureuse de suivre leurs aventures.

Venons en maintenant à la plume de Cassandra Clare, elle a évolué, elle aussi depuis le tome 1. Mais dès le début, elle m'a séduite, elle m'a chamboulée, bouleversée, émue, émerveillée, et pourtant elle nous en fait traverser des choses affreuses et parfois rebutantes dans ce premier tome. Elle était fluide, captivante, pleine de suspense, de surprises, d'humour et de révélations. Donc j'aimerais juste remercier Cassandra Clare pour son histoire, ses personnages et ce qu'elle m'a fait ressentir...

Bon on dirait vraiment une fin et pourtant! Il faut, rapidement, que je me procure Les Origines!!!! 

À plus, pour de nouvelles chroniques et de nouvelles aventures! 



Une Jeune Anonyme Névrosée



Avis Partenaire:

Santi: 4/5




P.S: Je hais ce changement de couverture!!!! Mes quatre premiers tomes ne vont pas du tout avec les deux derniers et désolée mais NON je n'ai pas les moyens de me racheter QUATRE TOMES!!! (C'était le coup de gueule de la chronique, merci!)


jeudi 20 août 2015

The Mortal Instrument, Tome 6 de Cassandra Clare


The Mortal Instruments-Tome 6
La Cité du Feu Sacré
Cassandra Clare
Edition Pocket Jeunesse
Sortie Juin 2015
Note: 4.95/5
Lecture Exceptionnelle
Série Coup de Coeur!



Résumé:  Les Ténèbres s’abattent sur les Chasseurs d’Ombres tandis que le chaos et la destruction se répandent dans le monde Obscur. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons font face au plus terrible démon qu’ils n’aient jamais affronté : Sebastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l’arrêter, mais s’il subsiste une chance, elle se trouve au cœur du royaume des démons…
Pour les Chasseurs d’Ombres, entre vies sacrifiées et amour détruits, la quête s’annonce plus difficile que jamais…


Mon avis: Comme pour les précédents, ce dernier tome de The Mortal Instruments a été lu en Lecture Commune avec Santi. Tout comme moi, je crois qu'il a été totalement bouleversé et retourné par cette lecture. Ce dernier tome est juste, presque parfait ! Honnêtement lorsque j'avais vu que l'auteur ajoutait trois romans, j'avais un peu peur, je me demandais ce qu'elle allait pouvoir nous inventer alors que le tome 3 paraissait être une bonne fin. Ensuite le tome 4 m'a déçue, où l'auteure voulait-elle en venir...eh bien elle voulait en venir là ! À La Cité du Feu Sacré, un roman magique, extraordinaire, bouleversant qui nous fait traverser une palette d'émotions. 

Je dois vous avouer que j'ai beaucoup de mal à trouver les bons mots pour cette chronique, je suis encore dans un état second. J'ai adoré cette lecture, ce dernier tome, plus sombre encore que les précédents qui nous entraîne dans les profondeurs, au royaume des démons. Dès le début du roman, on sent qu'il va être différent, le prologue nous prend aux tripes et donne le ton ! C'est la guerre et le monde obscure va devoir se serrer les coudes pour s'en sortir ! La première partie et sombre et pleines d'interrogations, il se passe énormément de chose et on en ressort haletant. Et puis arrive la deuxième partie...qui est encore plus époustouflante, sombre, inquiétante, angoissante, émouvante, poignante ! De nombreux passages m'ont touchée en plein cœur certains car ils étaient beaux et magnifiques et d'autres car ils étaient troublants, saisissants et juste bouleversants. Il m'était impossible de retenir mes larmes de joies et de tristesses. Cette lecture, cette histoire nous met dans tout nos états, elle nous éblouie par son originalité, Cassandra Clare a une imagination hors du commun et je suis vraiment, totalement, irrémédiablement impressionnée par son talent et ses idées. Je suis même un peu jalouse, C.Clare réussit à inventer un monde, une mythologie, une histoire incroyable et en même temps elle parvient à nous toucher, nous faire rire et pleurer...je crois bien que c'est une magicienne...

Ses personnages sont également parfaits, ou presque, ils sont humains, réalistes, réels même et les quitter me fait affreusement mal. Je suis triste de les laisser derrière moi, ils vont me manquer! J'ai apprécié tous les personnages de ce roman, tous sans exception, même ceux que j'ai détesté, paradoxal, je sais mais ils ont tous quelque chose de touchant et d'humain, même Sébastien, et oui même lui ! Au bout du compte, il ne veut pas être seul et c'est un signe d'humanité. Pour ce qui est de Jace, je l'ai juste adoré dans ce sixième tome, On le voit changer petit à petit au fil de la série mais c'est vraiment dans le dernier qu'on rencontre le nouveau Jace, toujours arrogant mais en même temps tellement plus vulnérable, lui-même et il est juste extraordinairement parfait, plus mâture, il devient un homme et il apprend enfin à se dévoiler. Clary, elle, nous paraît toujours aussi belle, forte et courageuse, elle s'est retrouvée dans la tourmente et a su s'en sortir. Simon, Isabelle, Alec et Magnus sont des personnages secondaires mais qui pourtant ont une importance cruciale dans l'histoire, ils sont l'ami, l'amant, la force, la famille d'un ou de plusieurs personnages et chaque relation est juste magnifique à sa manière, parfois frustrante c'est vrai mais belle. Je ne vais pas m'attarder sur les personnages, ce que j'ai pensé d'eux, ni dire encore une fois qu'ils m'ont touchée, parfois agacée, énervée même, je ne vais pas vous rabâcher pendant des heures à quel point je les ai aimés car je pourrai écrire un roman ! Et ce n'est pas mon rôle !
Enfin bref, j'ai également adoré les nouveaux personnages, la famille Blackthorn et Emma. The Dark Artifices s'annonce vraiment prometteur et j'ai hâte de pouvoir m'y plonger !

Comme à chaque fois, je vous parle de la plume et du style de l'auteur, mais que dire que je n'ai pas déjà dit, si ce n'est que la plume de Cassandra Clare est juste magique, captivante, fluide. Elle nous procure des émotions, de toutes sortes, nous faisant passer du rire aux larmes. Mais elle nous frustre énormément également et c'est la que vous devez vous demander pourquoi j'ai mit 4.95/5. J'avoue avoir été un peu mesquine. Ce tome m'a énormément plu et je ne l'oublierai pas de sitôt mais j'en ressors terriblement frustrée, Cassandra Clare ne répond pas à toutes mes questions et me fait m'en poser de nouvelles, de nouvelles questions qui m'empêchent de dormir la nuit ! Alors oui j'adore la plume de Cassandra Clare, son style, son histoire et ce tome est un coup de cœur, tout comme la série The Mortal Instruements mais je me sens tellement retournée et insatisfaite par certains points que je n'ai pas réussi à mettre 5/5 alors que ce roman le mérite largement. 

Bon, il est temps de conclure, et c'est tellement difficile ! Je conseille, bien évidemment cette série, à tous les lecteurs, peu importe leur âge ou leurs préférences ! Cette série, vous touchera en plein cœur et ne peu laisser indifférent! Ce sixième tome nous offre une fin magnifique, n'ayez pas peur de vous lancer ! Vous ne pourrez qu'être conquis !

Une Jeune Anonyme Névrosée


Avis de mon seul et unique adorable partenaire:

Santi: 5/5 (Clique pour lire son ressenti!!!!)



lundi 3 août 2015

U4-Koridwen de Yves Grevet



U4-Koridwen
Yves Grevet
Editions Nathan/Syros
Sortie 27 Août 2015
Note:5/5
Lecture Exceptionnelle



Résumé: Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. L'électricité et l'eau potable commence à manquer, tous les réseaux de communication s'éteignent. 
Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. 
Parviendrons-t-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l'aide d'Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. 
Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d'un long voyage et de mondes parallèles.

Mon avis: Remettons les choses dans leur contexte avant de commencer. U4 est appelé à être le phénomène de la rentrée littéraire par ses maisons d'éditions, Syros et Nathan. Après lecture je peux affirmer que ce sera bel est bien l'un des phénomène de la rentrée. U4 est une série de quatre livres, écrit par quatre auteurs différents, nous suivons donc quatre personnages différents dans un même contexte, un virus, nommé U4 a dévasté la planète et seuls des adolescents ont survécus. Nous voilà donc plongé dans une dystopie. Une bonne dystopie qui ne vous laissera pas indifférent, tant par son histoire, ses personnages que le travail que cette série à demander. 

Pour ma part j'ai décidé de commencer par le livre de Koridwen et je ne suis nullement déçue, bien au contraire, j'ai adoré ce roman et l'ai dévoré, j'étais tellement plongée dans l'histoire, captivée que je ne parvenais plus à m'arrêter de lire. Dans ce tome, pour ainsi dire, nous suivons Koridwen une jeune fille de 15 ans qui a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Suivant les dernières volontés de sa mère et parce qu'elle n'en peut plus de la solitude. Koridwen ouvre une lettre laissée par sa grand mère, une lettre qui parle de voyage temporelle et donc de magie. Coïncidence ou non, Koridwen décide de se rendre à un rendez-vous sur Paris, là où elle pourra peut-être changer les choses. Sur son chemin, elle va rencontrer des personnes de son âges et également les personnages des autres romans, Jules, Yannis et Stéphane. Koridwen va vivre des expériences dangereuses et angoissantes, je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir peur avec elle et pour elle et ses compagnons. La vie est devenue dure après U4 et les jeunes ont appris à survivre comme ils le peuvent. 
J'ai vraiment adoré cette histoire, la manière dont les choses s'enchaînent, les révélations, le côté un peu mystérieux avec les légendes bretonnes, les rencontrent, les moments d'émotions, d'actions. C'est vraiment une lecture prenante et géniale. Elle nous transporte et nous nous retrouvons pris dans la tourmente autant que les personnages.

Parlons donc des personnages et plus particulièrement de Koridwen qui est un protagoniste que j'ai tout simplement adoré, je me suis beaucoup attachée à elle et j'ai hâte de la retrouver dans les autres livres, ça me permettra sûrement de la voir sous d'autres jours. Kori est une personnage fort, courageux, intrépide, indépendant, touchant, extrêmement attachant et qui est prêt à tout pour survivre et protéger les gens qui comptent pour elle et plus particulièrement son cousin Max. Les moments où ils sont ensembles m'ont beaucoup touchée, Max est un garçon légèrement retardé mentalement et j'ai aimé le fait que Kori l'emmène avec elle et s'en occupe, ça rend vraiment son personnage plus humain et émouvant. 
Pour ce qui est des autres personnages que nous rencontrons, nous pouvons constater qu'ils ont tous appris à survivre, chacun d'une manière différente et avec plus ou moins d’efficacité mais au bout du compte ils ont tous un petit quelques choses de vraiment sympathique et on s'attache à eux.
Pour ce qui est des personnages des autres romans de U4, j'ai vraiment hâte de pouvoir faire connaissance avec eux, j'ai hâte d'avoir leur point de vue et j'espère qu'ils me toucheront autant que Koridwen. 

Pour ce qui est du style de Yves Grevet, je dois avouer que je ne connaissais pas cet auteur mais j'ai tout simplement adoré sa manière d'écrire, j'ai aimé son style, captivant et fluide. J'ai apprécié ses références à la Bretagne, son personnage Koridwen et je pense d'ailleurs qu'il sera difficile pour les autres auteurs de me faire autant apprécier leur personnage. Encore une fois, Koridwen est un personnage auquel on s'attache et on s'identifie même si il est difficile de s'imaginer à sa place.
Yves Grevet a su m'emporter dans son récit et je suis ravie d'avoir commencer par sa version et son roman. Son style est simple mais vraiment prenant. Sa plume est belle et il sait comment toucher le lecteur. Cet auteur a parfaitement travaillé son histoire et son/ses personnages.

En conclusion, U4-Koridwen est une petite bombe, une merveille qui nous transporte, nous angoisse et nous touche. 
Je n'ai pas encore lu les points de vue de Jules, Yannis et Stéphane mais je dois dire que j'ai un bon pressentiment pour la suite. J'ai hâte de m'y plonger, car malgré que lire les quatre points de vue ne soit pas nécessaire, on en meurt d'envie ! 
Je vous conseille vraiment cette série qui s'annonce comme le phénomène de la rentrée et j'espère qu'elle vous plaira autant qu'à moi, enfin tout du moins le point de vue de Koridwen.


Une Jeune Anonyme Névrosée


P.S: Je vais maintenant aller lire U4-Jules, avec avidité.



Je remercie les éditions Nathan et Syros pour cet envoi!