mercredi 25 février 2015

#Scandale de Sarah Ockler



#Scandale
Sarah Ockler
Édition Nathan
Sortie Juin 2015
Note : 3,95/5
Lecture Agréable

Résumé : L’enfer c’est les autres… et Facebook.


Le soir du bal d’automne, Lucy se retrouve au bras de Cole, le petit-copain de sa meilleure amie, cette dernière étant malade. Emportée par l’euphorie et son amour secret pour le jeune homme, Lucy finit par commettre l’irréparable : l’embrasser. Mais bientôt, une photo de son baiser avec Cole est postée sur son propre compte Facebook, ainsi qu’une série de photos présentant ses amis dans des situations compromettantes. En quelques heures, le lycée entier la déteste et pour elle, l’enfer commence



Mon avis : #Scandale est une bonne lecture jeunesse, qui ne va pas suffisamment au fond des choses mais qui est abordable pour tous.

#Scandale raconte l'histoire de Lucy, une fan de zombie et de jeux vidéo, le soir du bal elle se retrouve au bras de Cole, le petit ami de sa meilleur amie. Dans la soirée, après quelques verres, Lucy se laisse emporter par son amour secret pour Cole et ils s'embrassent. Sauf que le lendemain matin, des photos plus compromettantes les unes que les autres ainsi que son baiser avec Cole se retrouvent postées sur sa page Facebook. Prise en grippe Lucy va mener son enquête pour savoir qui a bien pu poster ces photos en son nom. Une intrigue simple, sans surprise, comme moi, vous arriverez sûrement a deviner sans mal pas mal de choses au fil des pages. Mais ça reste un roman qui nous touche et qui nous rappel forcément des choses, ce genre de roman et dotant plus important qu'il aborde un sujet qui à l'heure actuelle est sur beaucoup de lèvres, le harcèlement à l'école. L'auteure aborde ici, le cyberharcelement qui est tout aussi horrible voire pire car les gens se croient invincible derrière leur écran, il est difficile de savoir qui s'en prend à vous dans ces cas là et il y a très souvent un effet (terrible) de masse. Je trouve donc important que certains auteurs parlent de ce thème encore un peu tabou de nos jours. Enfin bref en plus du harcèlement, #Scandale est une histoire d'amitié, d'amour, de respect, de rêves également mais aussi de désillusions. J'ai aimé tous ces points, la façon dont ils se mélangeaient, c'est une histoire pleine d'humour mais aussi sérieuse, elle est assez efficace et nous fait prendre conscience de certaines choses. Cependant, j'ai trouvé que l'auteure restait très en surface pour un livre sur le cyberharcèlement mais c'est compréhensible lorsque l'on voit le public visé. Je pense que Sarah Ockler a voulu parler de ce qui peut se passer avec internet mais sans tomber dans l'horreur. C'est une bonne chose car malgré ce thème très compliqué, #Scandale reste un roman assez léger, qu'on prend plaisir à lire.

Passons maintenant aux personnages, qui sont assez nombreux mais tous très intéressants. On se sent facilement proche d'eux malgré les petites particularités de certains mais bon on a tous des amis un peu loufoque comme ça. L'auteure a su nous faire apprécier ses personnages, à les rendre intéressants et attachants car ils nous semblent familiers.
Lucy est un personnage fort, un peu geek même si ce point de sa personnalité est vraiment survolé et j'ai trouvé ça un peu dommage. Lucy est une jeune fille un peu à part, elle n'a pas sa langue dans sa poche et en même temps, elle se laisse un peu marcher sur les pieds. J'ai ressenti une certaine distance entre elle et moi, j'aurai aimé qu'elle réagisse plus fortement à ce qui lui arrive, que l'auteure explore plus le côté psychologique de son personnage principal.
Cole, le beau garçon, dont est amoureuse Lucy depuis le jour où elle l'a rencontré, est un personnage sympathique, mignon, c'est le meilleur ami, le premier amour, le confident, tout en même temps. On ne peut pas dire grand chose sur ce personnage, il est juste cool.
Pour ceux qui est des autres, je ne vais pas m'attarder mais personnellement j'ai adoré le groupe SATAN, ils étaient un peu dérangés mais ont rendu ma lecture très agréable.

Finissons avec la plume de l'auteure, simple, fluide, réaliste. Pas addictive mais agréable. On plonge dans son histoire sans difficulté et malgré le thème assez sensible, on se sent bien dans le roman qui se lit très rapidement et nous laisse une bonne impression.

Voilà, je recommande ce roman qui vous fera sans aucun doute passer un bon moment en plus de vous mettre en garde contre l'usage abusif d'internet et le harcèlement.



Une Jeune Anonyme Névrosée.



Je remercie aux Éditions Nathan et Lire-en-Live pour cet envoi !