mercredi 7 janvier 2015

eleonor & park de Rainbow Rowell




eleonor & park
Rainbow Rowell
Edition PKJ
Note 4/5
Lecture Très Agréable


Résumé: 1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.



Mon avis: eleonor & park, encore un roman qui me laisse un goût d'inachevé. Après ma lecture, une bonne vingtaine de question se sont imposées dans mon esprit. "Et après?", je n'arrête pas de me répéter ces deux mots depuis que j'ai refermé le roman. Ce roman, je l'ai beaucoup aimé, je me suis perdue dans les pages avec la sensation de faire partie du livre, je l'ai dévoré. Mais malgré ça, ça n'a pas été un coup de coeur, une frustration bien trop présente m'a empêchée d'apprécier pleinement l'oeuvre de Rainbow Rowell.

eleonor & park, c'est l'histoire de deux adolescents. Park, un jeune homme solitaire, fan de musique et de comics. Lorsque Eleonor, une nouvelle, rousse et ronde s'assoit à côté de lui dans le bus, ils ne s'adressent pas la parole, jusqu'à ce que les comics de Park les rapproche puis la musique, Les Smith, U2, Les Beatles. Eleonor et Park apprennent petit à petit à se connaître, ils se lient d'amitié avant que leurs sentiments ne deviennent une évidence. Sauf que la vie de Eleonor, son histoire pourrait bien tout gâcher. Une histoire d'amour merveilleuse qui nous donne des papillons dans le ventre et même par moment des palpitations ! Des références musicales et de comics en pagailles qui ajoute un vrai plus à ce roman, rendant le roman presque réel.

Les personnages sont bien travaillés également, avec des personnalités propres et une histoire cohérente et bien construite. Park le garçon sérieux et solitaire, différent des autres avec un famille normale, une vie normale et Eleonor, la jeune fille rousse, ronde, mystérieuse, mal dans sa peau, blessée mais aussi originale, intelligente et courageuse avec une famille recomposée, nombreuse et un beau père violent. Ces deux personnages étaient fait pour se rencontrer, pour tomber amoureux. Leur histoire personnelle tout comme leur histoire d'amour nous bouleverse et nous tord le ventre.

Pendant tout le roman,on ressent une inquiétude, une angoisse dont on n'arrive pas à se débarrasser. Les moments entre Eleonor et Park sont nos seuls moments de répits et encore, le doute et la peur persistent. Je voulais tellement que tout se passe bien, que l'amour surpasse tout, qu'il les sauve, je ne sais pas trop en fait mais je ne pouvais pas m'arrêter de rêver et d'espérer avec eux.
La plume de Rainbow Rowell est simple et belle, elle nous pêche et l’hameçon reste coincé, impossible de s'en détacher (ouais je sais, la métaphore est étrange mais c'est la seule chose que j'ai trouvé) On tourne les pages avec avidité et impatience. Le seul problème c'est que j'aurais préféré que R.Rowell ne me laisse pas avec autant de questions sans réponses...


Une Jeune Anonyme Névrosée

La face cachée de Margo de John Green



La face cachée de Margo
John Green
Gallimard Scripto
Note: 5/5
Lecture Coup de Cœur



Résumé: Margo Roth Speigelman, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo n'apparaît pas au lycée, elle a disparu. Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver? Plus il s'en rapproche, plus Margo semble lui échapper...




Mon avis: La face cachée de Margo de John Green est un livre saisissant et bouleversant. Comme avec ces autres romans, John Green m'a transportée dans son histoire, dans son monde et il m'a énormément touchée avec ses personnages. Comme souvent, j'ai aimé autant que j'ai détesté ce roman. Il m'a fait sourire puis mon sourire s'est petit à petit transformé en grimace. Ce roman m'a laissée un goût amer, John Green nous offre encore une fois une belle leçon.

Alors commençons par l'histoire. Dans la face cachée de Margo ou Paper Town en VO, nous suivons Quentin alias Q. un garçon banal, ni populaire, ni en bas de l'échelle sociale. Depuis presque toujours, il est amoureux de Margo Roth Speigelman, sa voisine et la fille la plus populaire de son lycée. Un soir, elle frappe à sa fenêtre et l'entraîne dans une nuit de pure folie mais au petit matin, Margo a disparu et Quentin va tout faire pour la retrouver en suivant des indices de son passage. De part ses recherches, Q. va se transformer, se révéler et petit à petit on va découvrir Margo ou plutôt l'idée de Margo, l'impression que tout le monde se fait d'elle. Mais qui est vraiment Margo? C'est la question que je me suis posée pendant tout le roman. Alors voilà une histoire simple mais qui devient magique sous la plume de John Green.

Parlons un peu plus des personnages maintenant. D'abord Quentin, j'ai aimé suivre son point de vue; le découvrir au fil des pages, le voir grandir, mûrir, prendre confiance en lui. Q. est un personnage simple, gentil, qui nous plaît immédiatement et nous fait sourire en compagnie de ses deux meilleurs amis, un peu spéciaux mais géniaux, toujours là les uns pour les autres. Passons à Margo, ce personnage je l'ai aimé puis détesté. Comme le roman, elle m'a bouleversée. On se reconnait énormément en cette jeune fille qui nous paraît mystérieuse et complètement perdue. Au fil du roman on se rend compte que chacun a une image d'elle mais qui est-elle réellement? La fille drôle et populaire? La fille un peu dingue et magnifique? John Green par le biais de ce personnage nous dit qu'il ne faut pas se fier aux apparences, qu'il est aussi difficile d'être soi-même. Notre comportement n'est jamais le même, nous nous adaptons aux autres jusqu'à parfois en oublier qui on est...

Ce roman m'a chamboulée, je le relierai sûrement bientôt pour le comprendre parfaitement. J'ai adoré les personnages, l'histoire,les citations, la poésie et la plume ensorceleuse de John Green.
Je conseille bien évidemment ce roman, comment pourrait-il en être autrement?



Une Jeune Anonyme Névrosée



Ne t'arrête pas-Expérience Noa Torson #1 de Michelle Gagnon


Ne t'arrête pas-Expérience Noa Torson #1
Michelle Gagnon
Edition Nathan
Sortie Janvier/Février 2015
Note: 4.5/5
Lecture Très Agréable


Résumé:  Entre Millenium et Jason Bourne !

Noa se réveille sur une table d'opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est, comment elle est arrivée là, ni même pourquoi elle a été opérée. Alors elle prend la fuite. Les tueurs à ses trousses confirment vite ses soupçons : rien de tout cela n'est légal.
La jeune fille, hacker talentueuse et solitaire, vit depuis plusieurs années en marge de la société et pense pouvoir semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe : pour la première fois de sa vie, si elle veut survivre, Noa a besoin d'aide. Car elle est la clé d'un terrible secret. Et ceux qui la traquent n'ont aucune intention de la laisser s'échapper.


Mon avis: Ne t'arrêtre pas de Michelle Gagnon est dans l'ensemble, une très bonne lecture, palpitante, stressante, voire même angoissante. Une intrigue très bien menée de bout en bout qui nous donne au final un très bon thriller.

Lorsque j'ai reçu et lu le résumé de ce roman, j'ai tout de suite été intriguée et je n'avais qu'une envie me plonger dedans. Aujourd'hui alors que j'ai enfin pu le lire, je ne regrette pas le moins du monde ! Même si le début m'a un peu déstabilisée, en effet, l'auteure ne nous laisse pas une seconde de répit. On se retrouve plongée dans son histoire dès le premier chapitre, voire dès la première ligne. Et dans ces premières lignes, on découvre Noa, une jeune fille de 16 ans, qui se réveille sur une table d'opération avec au milieu de la poitrine, une longue cicatrice. Pas de temps à perdre, débrouillarde, Noa s'enfuit et on se met à suivre ses aventures. Noa va se battre pour rester libre et découvrir ce qui lui est arrivé. Des personnages vont lui venir en aide et d'autres au contraire vont tout faire pour la capturer. Donc comme je le disais, une intrigue alléchante, palpitante, énorme qui nous coupe presque le souffle tant elle commence rapidement. On se retrouve donc aussi perdu que les personnages mais heureusement l'histoire et les protagonistes finissent par nous happer et on ne peut plus lâcher le roman.

Des protagonistes touchants qui ont des histoires difficiles. Noa, jeune fille solitaire, courageuse et indépendante a passé une bonne partie de son enfance dans des foyers et des familles d’accueils. Ce personnage est fort de part sa personnalité et son histoire mais Peter le second personnage de ce roman l'est tout autant. Son parcours est certes moins compliqué mais tout aussi touchant. Au fil des pages, on apprend à les connaître tous les deux et on les suit avec attention dans toutes leurs péripéties. 

Ensuite et pour finir, pour ce qui est de la plume de l'auteure, je peux sans conteste dire que je l'ai aimée. Elle est fluide, sans fioritures et a su me captiver. C'est un style certes simple mais qui peut convenir à tout le monde, aux plus jeunes comme aux plus mature. On se sent à l'aise dans ce roman malgré son côté angoissant, on est absorbé par l'histoire qui se déroule sous nos yeux et par les protagonistes. On tourne les pages avidement et on meurt d'envie de connaître la suite de cette histoire. J'y ai pensé toute la nuit, pour vous dire à quel point c'est prenant et intriguant !

Je vous recommande donc ce livre. N'hésitez pas à vous jeter dessus ! Les Thriller jeunesse de bonne qualité ne sont pas très nombreux de nos jours ou le fantastique et la dystopie dominent mais on peut dire que Ne t'arrête pas fait sans aucun doute partie des (très) bons romans.

Une Jeune Anonyme Névrosée.


Merci à Lire en Live et au Edition Nathan pour cet envoi. 

The Mortal Instruments, Tome 5 de Cassandra Clare


The Mortal Instruments Tome 5
La cité des âmes perdues
Cassandra Clare
Edition Pocket Jeunesse
Sortie en mai 2014
Note : 4/5
Lecture Agréable


Résumé (Spoiler): Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé... Mais quand les chasseurs d'ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu'il est devenu un serviteur des démons! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi...
Pour sauver l'homme qu'elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir?

Je suis désolée d’avance mais cette chronique va compter des petits spoilers, il est parfois difficile de chroniquer des séries entière sans spoiler surtout que j’aime faire un résumé rapide de l’histoire enfin bon, les spoilers sont en noir donc ceux qui n’ont pas lu la série et souhaite garder le suspense vous pouvez passer les passages et bien sûr ne pas lire le résumé qui est lui-même un spoiler !


Mon avis : J’ai eu un peu de mal à commencer ce cinquième tome, j’avais un peu peur de l’histoire après le tome 4, j’avais peur que ce soit trop mou, trop confus mais cette lecture a été une agréable surprise. En effet j’ai beaucoup aimé ce tome 5 et je n’ai qu’une hâte, savoir la suite et le fin mot de l’histoire !!!!

Dans ce cinquième tome, on reprend le récit là où on l’avait laissé, Lilith est morte et Jace a disparu avec Sébastien. Au fur et à mesure de l’histoire on découvre qu’ils sont liés d’une manière mortelle. Clary effondrée mais déterminée à ramener Jace va encore se mettre dans une situation pas possible alors que de leur côté Isabelle, Alec, Simon Magnus ect cherche un moyen de le sauver de l’emprise de Sébastien et donc du mal. Pas facile tout ça !

Alors même si ce cinquième tome n’est pas bourré d’action du début à la fin, je l’ai beaucoup apprécié pour plusieurs raisons, l’histoire déjà qui d’après moi a pris un bon tournant rafraîchissant, l’auteure ne s’est pas embrouillée comme dans le tome précédent mais a suivi un fil conducteur passionnant et intriguant. J’ai été happée et envoûtée par ce cinquième tome qui après le quatrième ne pouvait que me paraître génial. Je tournais les pages avec envie et impatience tant je voulais connaître la suite, j’étais avide d’en savoir plus et je le suis encore ! Car comme à son habitude, Cassandra Clare nous a réservé une fin pas des plus surprenante mais géniale ! Elle ne pouvait évidemment pas laisser ses personnages tranquilles ne serait-ce que cinq minutes, cette auteure aime nous torturer et pourtant, on aime et on continue de lire ses histoires. Nous autres lecteurs sommes parfois légèrement masochistes. 

Enfin bon j’ai également beaucoup aimé les personnages dans ce tome, je trouve que l’auteure s’attarde de plus en plus sur eux et nous permet petit à petit de les découvrir véritablement et je m’attache énormément à ces personnages. Et j’ai apprécié en savoir un peu plus sur Alec et Isabelle, avoir enfin leurs points de vue. Isabelle nous apparaît beaucoup plus sensible et Alec extrêmement torturé. J’aime lorsqu’un auteur développe la psychologie de ses personnages et C.Clare s’en sort vraiment bien ! Ensuite j’ai aimé la nouvelle version de Jace dans ce tome et sa relation avec Clary, il nous apparaît plus joyeux, bon certes il n’était pas tout à fait lui-même mais parfois ça fait du bien, ce personnage peut parfois être légèrement insupportable. Et en ce qui concerne sa relation avec Clary, je l’ai enfin trouvée belle, je les ai trouvés mignons et touchants alors qu’avant j’avais un peu tendance à être agacée. Ensuite j’ai envie de vous parler de Sébastien, je ne sais pas si je suis la seule mais j’aime énormément ce personnage, froid et calculateur, c’est un vrai méchant mais qui au fond se sent seul et abandonné, il me fait de la peine, en fin de compte ce n’est pas de sa faute si il est aussi détestable. 

Enfin bref passons à la plume de l’auteure, extrêmement fluide et captivante dans ce tome. À force de lire ses livres je n’ai plus grand-chose à dire sur cette plume, je l’apprécie. C.Clare nous offre du suspense, des révélations, beaucoup d’amour, d’amitié et une bonne dose d’action vers les fins de tomes. Par contre, je n’apprécie que moyennement ce que l’auteure fait subir à son personnage Clary, je pensais qu’après la révélation du tome 3 sur Jace, on serait enfin débarrassé du côté dérangeant de l’histoire mais voilà que l’auteure remet ça dans le tome 5, d’une manière moindre certes mais ça m’a vraiment agacée, il serait peut-être temps de passer à autre chose et de se renouveler un peu ! 

Bon à part ce léger problème, je conseille cette série comme d’habitude et surtout je conseille aux personnes qui n’ont pas aimé le quatrième tome de ne pas se décourager et de continuer avec ce cinquième tome saisissant !


Une Jeune Anonyme Névrosée




Avis Partenaire:

Santi: 3.5/5.