mercredi 30 décembre 2015

Je t'ai rêvé de Francesca Zappia


Je t'ai rêvé 
Francesca Zappia
Édition Robert Laffont
Collection R
Sortie 12 Novembre 2015
Note : 4,5/5
Lecture Très Agréable/Mini Coup de Coeur



Résumé : La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être « normale ».
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c'est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
- Ne m'insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ?
- Oui.
- Tu habites ici ?
- Oui.
- Je te connais ?
- Oui.
- Est-ce que je t'ai rêvé ?


Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires).


Mon avis : Je t'ai rêvé, je l'ai lu, je l'ai dévoré, j'ai douté, j'ai adoré ! 
Une lecture très forte émotionnellement parlant, un mini coup de cœur. Pourquoi pas un coup de cœur tout simplement? parce que je suis restée un peu sur ma faim mais cette lecture m'a transportée et bouleversée de la première à la dernière page ! 

J'ai lu beaucoup d'avis sur ce roman, beaucoup de personnes disaient que c'était un bon roman mais sans plus, je ne comprenais pas pourquoi et encore maintenant, après l'avoir lu, je ne comprends pas. De mon côté j'ai l'impression d'avoir parfaitement saisi cette histoire, d'avoir été en accord avec les idées de l'auteure. Les gens disaient que ce n'était pas assez poussé, n'oublions pas que c'est un roman jeunesse, pour avoir fait des études de psychologie, je sais ce qu'est la schizophrénie, je sais comment la maladie fonctionne, l'auteure a parfaitement dosé les hallucinations et la maladie de son personnage pour ne tout simplement pas choquer un lecteur qui pourrait être trop jeune. C'est également une maladie qui évolue et on l'a parfaitement constater tout au long du roman, comment un changement "normal" peut bouleverser la vie d'un schizophrène. Pour moi Francesca Zappia a réalisé un très bon roman, émouvant, touchant, bouleversant également et très bien dosé ! Presque tout était parfait dans ce roman pour moi, le titre, les personnages et le développement de l'histoire. 

L'histoire, nous suivons Alex, une adolescente schizophrène qui lutte pour garder une vie "normale" malgré sa maladie, ses hallucinations visuelles comme auditives. Pour discerner le vrai du faux, elle prend des photos, des tas de photos. Sans s'en rendre compte à l'arrivée dans son nouveau lycée, elle va se faire des amis, grandir et tomber amoureuse, mais comment faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas... Tout au long de l'histoire, comme Alex, nous allons douter, nous demander si l'enquête complètement folle est réelle, si Miles, le club, l'est, si tout est vrais ou non. 
Les auteurs d'autres chroniques ont souvent dit que l'enquête était trop étrange mais, je pense que c'était le but de l'auteure, nous faire douter de la réalité de cette enquête, nous entraîner dans la parano d'Alex et ça a parfaitement fonctionné avec moi. J'ai été happée par cette histoire, par la parano de Alex, par Miles et sa vie difficile. L'auteure a su se montrer drôle, émouvante, bouleversante et surtout elle m'a captivée et fait douter du début à la fin.

Pour ce qui est des personnages, je me suis énormément attachée à eux, à Alex, que j'ai trouvé courageuse et émouvante, il est difficile de s'imaginer à sa place, à quel point ça doit être dur de vivre dans un monde où on ne peut discerner le vrai du faux. J'ai également été très touchée par Miles et son histoire difficile. Nous suivons beaucoup de personnages différents, originaux dans ce roman, des personnages uniques que j'ai beaucoup apprécié et qui je suis sûre vous toucherons à leur manière.

"Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires)." Lorsque j'ai lu cette phrase, je n'ai pas douté une seconde que ce livre me plairait, comme pour John Green, ce premier roman de Francesca Zappia m'a conquise, j'ai aimé sa manière de raconter son histoire, j'ai aimé le thème qu'elle a osé aborder dans une roman Young Adult. J'ai aimé ce roman et la plume de son auteure, fluide, captivante et bouleversante. J'ai vraiment hâte et envie de me plonger dans d'autre roman de Mme Zappia et j'espère qu'il me plairont tout autant. 

Une Jeune Anonyme Névrosée




samedi 5 décembre 2015

Promets-moi de Harlan Coben



Promets-moi
Harlan Coben
Édition Pocket
Lecture Commune avec The HobBook
Note: 3/5
Lecture Moyenne


Résumé: Myron a fait une promesse à Aimee : si un jour elle a besoin d'aide, elle n'aura qu'à l'appeler. Pas de questions, pas de leçons, il ne dira rien à ses parents. Maintenant, c'est à Claire qu'il fait un serment : il retrouvera sa fille. Et il n'y a pas que sa parole qui est en jeu. C'est lui qui a raccompagné Aimee la nuit de sa disparition. Pour la police, il est le suspect n°1...

Mon avis : Je n'avais jamais lu de roman de Harlan Coben, j'ai bien évidemment vu Ne le dis à personne, adaptation cinématographique et je n'avais pas été emballée. Mais bon lorsque mon cher partenaire The HobBook m'a proposée Promets-moi, je lui ai dit pourquoi pas sans plus d'attente que ça. Du coup en ce qui me concerne, ce livre n'a pas été une déception mais il ne m'a pas enthousiasmée ni passionnée non plus.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est simple, Myron, le personnage principal demande à la fille de ses amis, Aimée de lui faire une promesse, l'appeler en cas de besoin. Une nuit, elle le fait puis elle disparaît. Il promet alors à ses parents de la retrouver sauf qu'il est le dernier à l'avoir vu et par conséquent devient le suspect numéro un. J'ai trouvé le début très long et je me demandais quand l'histoire allait vraiment commencer et si elle allait vraiment avancer à un moment donné. J'ai trouvé le toooouuut un peu long, je me suis demandée pourquoi on parlait autant de la vie de Myron, de son passé alors que ça n'avait pas vraiment de rapport et n'apportait vraiment rien à l'histoire, surtout que je l'ai appris ensuite mais il y a 7 autres tomes qui parlent de Myron et de ses petits camarades, alors OK, c'est bien de rappeler certains points mais ici c'était un peu trop. Ensuite l'enquête, elle avançait pour moi très lentement alors que seul quelques jours se sont déroulé, le suspense reste cependant jusqu'au bout, je ne me suis doutée d'absolument rien quant à la dernière révélation du livre et j'ai été plutôt surprise. C'était certes un peu dingue et invraisemblable mais beaucoup de choses m'avaient déjà paru invraisemblables plus tôt dans l'histoire alors bon, je ne m'y suis pas vraiment attardée. Pour conclure sur cette histoire, on peut dire que je l'ai trouvée lente, pas vraiment passionnante mais avec un bon suspense et une bonne révélation. C'est un roman qui se laisse lire, pas le meilleur thriller que j'ai lu mais pas le moins bon non plus.

Parlons un peu des personnages maintenant. Ils sont...originaux. Je ne les ais par trouvé particulièrement attachants, Myron à la rigueur est celui que j'ai préféré, principalement lorsqu'il était avec Ali, j'ai aimé son humour dans ces moments là mais sinon c'est un personnage avec du caractère mais qui se la pète un peu...ouais, il est légèrement prétentieux, beaucoup des personnages de ce roman le sont d'ailleurs et ça m'a un peu gêné. Enfin bon ce ne sont pas des personnages désagréables mais pas plus touchants ou attachants que ça. Win est étrange, genre vraiment, et peut-être que j'aurai aimé en savoir plus sur lui, même si franchement il ne me semblait pas du tout réaliste ! Enfin bref, des personnages moyennement sympathique en ce qui me concerne mais qui ne nous dérange pas plus que ça, on les suit dans l'histoire et dans l'enquête en attendant patiemment la révélation finale.

Harlan Coben, c'est connu, est un bon auteur. Pour moi, sa plume n'est pas désagréable, elle est fluide et sympathique tout simplement. Je n'ai pas trouvé son style ou son récit envoûtant mais il sait garder son lecteur grâce à son suspense, le lecteur désire savoir le fin mot de l'histoire.
Donc ce n'est pas mal écrit mais il ne m'a pas fait ressentir grand chose, peut-être était-ce dû à l'histoire tout simplement ou à la lenteur du récit, je ne sais pas. L'auteur a suivi son plan, son enquête et voilà. Ce n'est ni une mauvaise histoire ni une mauvaise lecture mais elle ne m'a tout simplement pas charmée. 
Promets-moi, Ne le dis à personne... aucun ne m'a vraiment plu, peut-être que les romans de Harlan Coben ne sont tout simplement pas fait pour moi, trop lent et trop abracadabrant. 

Je sais qu'il plaira à d'autres que moi et je vous souhaite une bonne lecture si vous décidez de le lire ! 

Une Jeune Anonyme Névrosée


Avis de mon partenaire:

Santi : 3,5/5



dimanche 29 novembre 2015

La Sélection Tome 4, L'Héritière de Kiera Cass


La Sélection
Livre IV-L'Héritière
Kiera Cass
Édition Robert Laffont
Collection R
Note:5/5
Coup de Coeur


Résumé: 35 prétendants. 1 princesse. Vingt ans après, une nouvelle Sélection commence !

Une nouvelle sélection commence.
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection. 
A dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...


Mon avis: Moi qui avait peur de lire ce quatrième tome, peur d'être déçue, de ne pas aimer, de ne trouver aucun intérêt à cette suite...je me suis tellement trompée. Je suis tombée amoureuse de ce livre. Je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir terminé. J'ai trouvé ce quatrième tome merveilleux, envoûtant, féerique et en même temps beaucoup plus politique que les précédents et j'ai a-do-ré ça! Je me demande vraiment comment j'ai pu attendre aussi longtemps avant de le lire mais maintenant je me demande surtout comment je vais faire pour attendre le cinquième et dernier tome !! 

L'histoire de ce quatrième tome est passionnante, nous passons de l'autre côté du miroir. Cette fois-ci nous ne suivons pas une sélectionnée mais Eadlyn, la princesse, futur reine d'Illéa et fille aînée de America et Maxon. Pour apaiser le peuple le roi et la reine décide d'organiser une nouvelle sélection. Le quotidien de Eadlyn est bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants mais surtout parce qu'elle ne souhaitait pas participer à cette mascarade ni se marier. Et pourtant, l'arrivée des sélectionnés, la folie médiatique vont lui ouvrir les yeux et la faire changer. J'ai eu un véritable coup de cœur pour cette histoire, le côté paillette, princesse mais aussi le côté politique, le travail de reine, d'héritière du trône. C'était passionnant, amusant, émouvant et terriblement addictif. J'ai été envoûtée et passionnée du début à la fin, j'ai été touchée par les relations entre les personnages, familiales et amicales mais également stressée par le rôle écrasant de Eadlyn, amusée aussi par certains sélectionnés que j'ai adoré découvrir. Avec cette histoire, je suis passée de l'amusement à l'angoisse puis à l'inquiétude et ainsi de suite, je suis passée par une palette d'émotion parfois contradictoire mais qui m'ont transportée. Et je suis ravie que Kiera Cass ait décidé de nous offrir encore un peu plus de La Sélection. 

Mais L'Héritière ce n'est pas seulement une très belle histoire c'est également des personnages géniaux. Tout d'abord, j'ai été heureuse de retrouver Maxon et America même si je l'avoue ça m'a fait un peu bizarre de ne pas avoir le point de vue de Ame mais je mourrais d'envie de savoir ce qu'ils étaient devenus, si ils s'aimaient toujours après tout ce temps etc et j'ai été conquise par le peu que l'on apprend. Mais parlons un peu de Eadlyn, le personnage principal de ce tome, Eadlyn, elle m'a totalement conquise, ça faisait bien longtemps que j'avais autant apprécié un personnage de roman. Je l'ai trouvé forte, courageuse et en même temps fragile et émouvante, j'ai adoré sa personnalité, son fort caractère, sa peur de se montrer aux autres. Je l'ai trouvé vraie, attachante, attendrissante et parfois un peu agaçante mais sans que ça me dérange. Je ne sais pas ce que je peux dire d'autre à part que j'aime ce personnage tout simplement. J'ai apprécié ses frères également, ils sont très différents, protecteurs et adorables. Mais passons aux sélectionnés, évidemment nous n'allons pas nous attarder sur les 35, de toute façon même Kiera Cass ne le fait pas. Commençons par Kile, fils de Marlee, il est génial et il fait partie de ceux que j'ai adoré découvrir, c'est un garçon passionné et intelligent.  Henry, ce prétendant et juste adorable. Hale, je ne sais pas trop quoi penser de lui, on a eu quelques passages avec lui et il semble être un garçon bien. Ean, mystérieux celui-là, je ne sais pas quoi penser mais j'espère que sa relation avec Eadlyn va évoluer ! Il y en a évidemment bien d'autre et je ne sais pas comment Eadlyn va faire pour ce décider, pour qui son cœur va battre le plus fort, je n'aimerais vraiment pas être à sa place ni à celle de Kiera Cass d'ailleurs qui va devoir faire ce choix très délicat. 
Enfin bref, il faut que je m'arrête de parler des personnages, j'en ai déjà sûrement trop dit, j'ajouterai juste qu'ils m'ont semblé réels et ne m'ont pas laissée insensible. Je pense que ce sera également le cas pour vous.

Je ne vais pas m'attarder sur la plume et le style de l'auteur, nous en sommes maintenant au quatrième tome et je ne vais pas me répéter à chaque fois ! J'adore la plume de Kiera Cass, elle est magique et envoûtante, tout autant que ses personnages et son histoire. C'est un style certes assez simple mais fluide et beau. Kiera Cass nous fait ressentir tout un tas d'émotions et on passe un agréable moment en compagnie de son roman.

L'Héritière est un véritable coup de cœur, et je le conseille fortement à tout ceux qui ne l'ont pas encore lu.


Une Jeune Anonyme Névrosée



mercredi 25 novembre 2015

Les Cartographes, Livre 1-La sentence de verre de S.E Grove


Les Cartographes
Livre 1-La sentence de verre
S.E Grove
Éditions Nathan
Sortie le 8 Octobre 2015
Note: 4/5
Lecture Très Agréable



Résumé: Dans ce monde bouleversé, les Etats-Unis sont au XIXe siècle, le Groenland est plongé dans la Préhistoire, l'Afrique du Nord est revenue au temps des Pharaons… Quelle est la carte qui permettra de réunifier le monde en une seule et même époque ? Sophia vit à Boston, en Nouvel Occident. Depuis huit ans, lorsque ses parents explorateurs ont disparu en mission, elle est élevée par son oncle Shadrack, le plus célèbre cartographe de Boston. Mais voilà qu'il est brutalement kidnappé… La jeune fille s'élance alors sur ses traces. Elle n'a qu'une piste : une mystérieuse carte de verre accompagnée d'un message, que Shadrack est parvenu à lui laisser. Avec son nouvel ami Théo, elle va traverser terres, mers… et se confronter à des mondes complètement différents.


Mon avis: Alors tout d'abord, avant de commencer cette chronique, je tiens à m'excuser. J'ai commencé ce roman il y a un moment et je ne sais pas, avec tout ce qui s'est passé dernièrement et mes problèmes personnels, j'ai mit énormément de temps à le lire et surtout à le terminer alors que c'est pourtant une très bonne lecture ! 

Enfin bon, la voilà enfin ! Les Cartographes, lorsque j'ai lu le résumé pour la première fois, j'ai été énormément emballée. Quelle originalité, quelle nouveauté, quelle intrigue ! Je n'avais qu'une envie me plonger dedans, le dévorer. Et bon comme vous le savez maintenant, j'ai eu beaucoup de mal avec ma lecture mais ça n'avait rien à voir avec l'histoire, les personnages ou le style de l'auteur car le tout m'a plu et je n'ai pas été déçue, ou tout du moins, après avoir passé la première partie je ne l'ai pas été. En effet, la première partie du livre m'a semblée traîner en longueur, j'avais l'impression que l'histoire avait du mal à vraiment commencer. L'auteur a posé son décor, nous a présenté son monde, ses personnages, son intrigue et nous a expliqué pas mal de choses. Il va sans dire que c'était nécessaire pour la compréhension de l'histoire et ça permet au lecteur d'apprendre à bien connaître les personnages avant qu'ils ne partent pour une grandiose aventure. Et quelle aventure ! Comme le laissait présager le résumé, Les Cartographes-La sentence de verre c'est de l'originalité, de l'action, de la beauté et du plaisir. J'ai adoré le monde qu'a crée S.E Grove, ce mélange d'époques, de siècles, la magie et le côté fantastique qu'elle a ajouté et instauré dans certaines partie du monde. On traverse les mondes, les époques et on plonge dans des univers totalement différents à chaque page tournée (ou presque), tantôt on est au XIXème, puis avec des pirates, puis on côtoie des êtres extraordinaires. J'ai adoré suivre les pas de Sophie et de ses camarades de routes parties à la recherche de Shadrack dans un monde dangereux et merveilleux. 

Les personnages de ce roman sont originaux, amusants, intelligents, attachants et leur âge dans leur manière d'être et d'agir est plutôt bien respecté, chose assez rares malheureusement dans les romans de ce type. Ils sont forcément plus matures mais l'auteure à su garder une âme jeune pour Sophie. Sophie, je l'ai beaucoup appréciée, elle est courageuse et en même temps on sent ses peurs et ses inquiétudes. Théo, j'aimerai le découvrir plus, c'est un personnage mystérieux mais qui m'a beaucoup plu. Shadrack, j'ai aimé avoir son point de vue, j'avais peur que ce personnage soit laissé un peu de côté à cause de sa disparition mais S.E Grove nous a permis de le suivre et de le connaître mieux. Les pirates sont amusants et en même temps d'une grande aide pour Sophie et Théo, sans eux, je pense que le récit aurait pu être parfois un peu ennuyeux, ils ne prennent évidemment pas toute la place mais ils ajoutent de la gaieté à l'histoire. L''auteure a travaillé ses personnages et je suis sûre qu'ils vous toucheront et vous plairont. 

S.E Grove a un style détaillé et très agréable à lire. Ma lecture a été fluide, passionnante, quoique parfois un peu lente pour certains passages au début. L'auteure a tenu à planter son décor et nous donne beaucoup d'informations et d'explications, peut-être un peu trop pour accrocher un lecteur de moins de 15 ans. Il y a beaucoup de descriptions dans ce récit et l'auteure a su les rendre très belles et visuelles. Je n'ai eu aucun mal à m'imaginer les lieux. 
J'ai passé un agréable moment en compagnie de la plume de S.E Grove et j'ai hâte de me plonger dans le Livre 2...je me pose pas mal de questions sur la tournure que va prendre l'histoire. Si Sophia, Shadrack ou encore Théo auront les réponses aux questions qu'ils se posent. Quel va être leur avenir etc etc... On peut dire que c'est un roman qui ne nous laisse pas indifférent. 

Les Cartographes fait, pour moi, partie des très bons romans jeunesses. Je le conseille fortement car je suis sûre qu'ils vous plaira. Ne vous arrêtez pas à la première partie un peu longue, la suite est pleine de rebondissements, de surprises, d'actions et de faits incroyables ! S.E Grove a une très belle imagination et a entreprit un travail impressionnant, son histoire est intéressante, passionnante, émouvante et vous enchantera. 


Une Jeune Anonyme Névrosée


Je remercie les Éditions Nathan pour cet envoi.


mardi 17 novembre 2015

Exposition Harry Potter-La cité du cinéma



Fin Août je me suis rendue à La cité du cinéma pour l'exposition Harry Potter. 


Je sais mon article arrive un peu tard, l'exposition est terminée depuis trois mois mais aujourd'hui je me suis replongée dans mes photos et je pense que nous avons tous besoin d'un peu de magie en ce moment! Et quoi de mieux que Harry Potter pour la magie! 



Alors je ne vais pas vous raconter mon voyage ni toutes les péripéties qui nous sont arrivées à moi et mes proches mais je vais vous dire ce que j'ai pensé de cette exposition.




Il y a eu beaucoup d'avis sur la toile, certains disaient que c'était magnifique, d'autres que c'était bien trop cher et décevant. Personnellement j'ai été conquise, alors oui le prix était légèrement excessif, non il n'y avait pas beaucoup d'interaction ou de jeu mais c'était une exposition des décors (la maison de Hagrid, les dortoirs), des objets des films (baguettes, vêtements, balais, retourneur de temps, chaudron, livres...) etc, il ne faut pas l'oublier!

Une exposition au allure de musée donc mais quel magnifique musée!! Voyez vous, je suis une personne très angoissée, j'ai déjà eu l'occasion d'en parler avec 
certains d'entre vous et donc aller à une exposition telle que celle-ci a été un grand défi pour moi, je déteste la foule donc imaginez, vous vous retrouvez dans un bâtiment fermé avec 250 personnes qui affluaient toutes les heures! Ça a été dur, très dur mais en fin de compte j'ai oublié mon mal être, j'ai eu l'impression d'être dans un rêve. 


Pouvoir voir tous ces décors, vêtements, objets, baguettes, valises... c'était tout simplement magique!!! Passer la porte de la grande salle en s'imaginant y être, croiser le chemin de Dobby !! J'en avais plein les yeux et avec mes proches, nous n'avons pas regretté le prix ni le chemin ou le monde, on était tout simplement émerveillés, comme des enfants le jour de Noël. 



Cette exposition était sans conteste fait pour les grands fan de Harry Potter, que ce soit des livres ou des films et malgré les angoisses que j'ai ressenti avant et sur place, je ne regrette pas d'y être allé, je peux même dire que je suis heureuse et fière d'avoir pu voir un petit bout de ce monde magique que J.K Rowling nous a créé et qui a bercé mon enfance et mon adolescence. 




Si je devais mettre une note sur 5, je donnerais à cette exposition un bon 4/5! C'était merveilleux et magique mais je pense que la véritable visite qui se trouve en Angleterre doit véritablement donner des frissons, j'irai un jour, j'irai!!!  


Une Jeune Anonyme Névrosée



lundi 26 octobre 2015

Trois (ou quatre) amies-Tome 3 de Françoise De Guibert & Laurence Schaack


Trois (ou quatre) amies
Tome 3
Françoise De Guibert & Laurence Schaack
Éditions Nathan
Sortie Septembre 2015
Note: 2/5
Lecture Très Moyenne


Résumé : Amour, amitié et tchats !
Une nouvelle année commence pour les Inséparables… et elle s’annonce plus excitante que jamais ! En effet, poussée par ses amies, Sand s’est présentée au casting d’une émission de télé-réalité. Qui sait, ses talents de rockeuse et son caractère explosif la rendront peut-être célèbre ? Bien sûr, les filles la soutiennent, mais elles ont aussi leurs propres préoccupations. Pour Mar, il s’agit de se trouver, quitte à s’envoler au bout du monde pour y arriver. Quant à Sol et Ange, c’est l’amour qui les rattrape!


Mon avis: Je pense qu'après trois tomes, je peux définitivement dire que cette série n'est pas faite pour moi, trop enfantine et surtout trop stéréotypée. Mais pas que, je n'aime pas la manière dont est réalisé ce livre, le fait que toute l'histoire ne soit fait que de messages "JustFriends", d'emails et de poste m'agace énormément et me frustre. J'ai l'impression de passer complètement à côté de l'histoire et des personnages. 

Commençons donc par l'histoire, pour moi il n'y en a pas vraiment, c'est juste une bande de filles qui papote sur un chat et raconte leur vie, leurs histoires et leur journée. Personnellement, je ne me satisfait pas de ça, ma lecture est frustrante et ennuyante malgré que Mar continue de m'amuser de temps en temps. Dans ce tome, "l'histoire" tourne principalement autour de Sand et de Mar, Sand se retrouve dans une télé réalité et c'est la chance de sa vie...j'ai eu l'impression de relire les mêmes choses que dans les tomes précédents la concernant et ça m'a dérangée. J'ai un peu plus apprécié le départ de Mar pour l'Amérique, c'était assez amusant mais comme je l'ai dit en début de chronique, j'aurai aimé en savoir plus, suivre Mar dans ses aventures, apprendre à connaître moi-même la famille Clooney qui l’accueil mais avec ce roman, c'est impossible vu que nous passons que par internet. 
Enfin bref, je n'ai rien à dire de plus sur l'histoire car pour moi elle n'est pas développée et reste très superficielle.  

Pour ce qui est des personnages, les filles commencent vraiment à m'agacer, elles sont immatures, égoïstes et parfois méchantes entre elles. Je les ai trouvés stéréotypées, alors quoi, parce que ce sont des adolescentes, elles doivent se comporter comme des pimbêches désagréables? je ne suis pas d'accord et j'ai été véritablement énervée par leur comportement, elles ne s'écoutent pas, pensent qu'à leur petit problème et font des choix complètement idiot. Dans les précédents tomes, elles m'avaient déjà un peu énervée mais dans celui-ci, ça a été le pompon ! J'aimais beaucoup Mar mais son côté mélodramatique est devenue agaçant. Sand et son côté rebelle, je me fiche de tout le monde était vraiment du grand n'importe quoi dans ce tome...beaucoup de situations m'ont semblée ridicule et invraisemblable, je n'ai pas cru une seconde à cette histoire et aux personnages...

Pour ce qui est des plumes des auteurs, il n'y a rien à dire, ce ne sont pour la plupart que des dialogues, ils ne sont pas mauvais mais je n'ai rien à dire à leur propos. 

Bon voilà, je crois que mon avis est assez clair, je n'ai pas apprécié cette lecture, mais je pense toujours, malgré tout, qu'elle peut plaire au plus jeune d'entre nous car c'est une lecture simple et rapide, pas de prise de tête. 



Une Jeune Anonyme Névrosée


Je remercie les éditions Nathan et plus particulièrement Samia Chauvin pour cet envoi! 



vendredi 23 octobre 2015

Respire de K.A Tucker


Respire-Tome 1
Ten Tiny Breaths VO
K.A Tucker
Éditions Hugo Roman
Sortie Février 2015
Note: 3.5/5
Lecture Agréable

Lecture commune avec The HobBook

Résumé : Il y a quatre ans, Kacey Cleary a perdu ses parents, son amoureux et sa meilleure amie dans un fatal accident de voiture. Hantée par le souvenir de cet événement, la jeune femme décide de fuir son Michigan natal pour refaire sa vie à Miami avec sa soeur cadette. Forte d'une nouvelle assurance, elle consacre toute son énergie à s'affranchir du passé et à reconstruire sa vie. Rien ne peut plus l'ébranler, sauf son mystérieux voisin de l'appartement 1D... Trent Emerson a les yeux d'un bleu envoûtant, des fossettes irrésistibles et l'attitude désinvolte d'un mauvais garçon de bonne famille. Kacey voudrait bien garder ses distances, mais Trent semble déterminé à s'emparer de son coeur. Un terrible secret risque toutefois de les éloigner à jamais. Sauront-ils affronter l'impitoyable réalité ou seront-ils tous deux brisés par elle?


Mon avis : Respire ou Ten Tiny Breaths de K.A Tucker est une lecture New Adult. Le New Adult n'est pas un genre que j'ai l'habitude de lire pour plusieurs raisons, j'ai lu 4 ou 5 romans New Adult avant celui-ci. J'ai A-Do-Ré le premier et beaucoup aimé le second et puis j'ai eu l'impression de relire très souvent la même chose mais ce n'est pas le plus gros soucis. Les romans de ce genre abordent toujours un thème fort, intéressant et souvent émouvant donc le côté qui me semble répétitif ne me dérange pas plus que ça. Ce qui me dérange le plus dans ce genre de roman, c'est le côté invraisemblable de certains passages, de la manière dont se déroule certaines choses, j'ai parfois l'impression que l'auteur me prend pour une imbécile et les scènes de sexes, vraiment? Bref voilà les raisons pour lesquels je n'ai pas encore réussi à apprécier ce genre pleinement et pourquoi j'ai lu assez peu de livre New Adult, je pense en lire un peu plus dans les mois à venir pour vérifier si ce côté invraisemblable se retrouve souvent car pour le moment, je l'ai eu dans tout ce que j'ai lu ! 

Enfin bref, je ne suis pas là pour écrire un article sur le genre New Adult mais pour vous parler de Respire ! J'ai apprécié ce roman, il est vraiment touchant, émouvant et même par moment poignant. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir les larmes aux yeux lors de certaines scènes vraiment belles et déchirantes. Le personnage principal, Kacey Cleary a perdu ses parents, son petit ami et sa meilleure amie dans un accident de voiture, elle est brisée, détruite.On apprend qu'elle a enchaîné les erreurs, les bêtises pour oublier sa douleur puis a décidé de partir de sa région natale pour s'enfuir avec sa sœur Livie et refaire sa vie. On ressent son trouble, sa colère, sa souffrance, sa peur durant le roman. K.A Tucker parvient très bien à faire passer les émotions de son personnage. Lorsqu'elle rencontre l'envoûtant Trent Emerson, Kacey va de nouveau ressentir des émotions positives mais également très effrayantes. Malgré son passé qui la hante, la peur de perdre à nouveau, elle va s'attacher à sa voisine, sa fille et bien sûr à Trent...Je n'irai pas plus loin dans l'histoire pour ne pas spoiler mais le suspense ne fait pas partie de se roman, ni la surprise, il ne faut pas s'attendre à être étonné ! Seulement très touché. J'ai aimé cette histoire pour le message important qu'elle transmet, le pardon, l'empathie mais aussi pour les émotions qu'elle nous fait ressentir. C'était vraiment une bonne lecture malgré certains passages improbables, je ne les citerai pas car je ne veux vraiment pas spoiler mais il y en a quelques uns! 
Respire reste un roman New Adult et qui dit roman New Adult dit sexe, j'avais vraiment été déçue et étonnée par celles de mes précédentes lectures NA mais dans Respire, je les ais trouvées belles, elles ne sont pas vraiment décrient, c'est plus le côté émotionnel qui ressort et j'ai trouvé ça très plaisant. Je ne dis pas que je n'aime pas lire des scènes érotiques mais par moment c'est vraiment absurde ! 

Bon parlons un peu des personnages maintenant, rapidement car j'y ai déjà fait allusion dans le paragraphe précédent. Les protagonistes de cette histoire m'ont émue, je me suis attachée à eux, pas vraiment identifiée mais je les ais trouvés touchants et même amusants. Kacey est une jeune fille brisée qui pense qu'elle ne sera plus jamais heureuse jusqu'à ce que le bonheur lui tombe dessus, elle est courageuse, intéressante, sarcastique et émouvante. Sa sœur Livie est intelligente et mâture, j'ai vraiment envie de me plonger dans le tome 2 pour apprendre à la connaître un peu mieux. Trent est le beau garçon de l'histoire, il m'a tout de suite plu même si il m'a tout de suite semblé louche ! Il est drôle, charmant mais parfois très agaçant. 
Ce sont des personnages que j'ai beaucoup appréciés et j'espère qu'ils vous plairont également ! 

Enfin pour ce qui est du style de l'auteure, il est fluide dans l'ensemble, malgré quelques phrases un peu hachées et une certaine simplicité. En effet le style de K.A Tucker est simple tout en restant plaisant, il parvient à nous transmettre des émotions, positives et négatives et je pense que c'est tout ce qui compte. 

Il est tend de conclure, Respire est une lecture vraiment agréable et qui nous touche. Elle aborde un sujet sérieux, triste, difficile. Le tout est plutôt bien réalisé et je pense que l'émotion et les personnages m'ont fait passé au dessus des quelques passages improbables. 
C'est un roman que je recommande de lire, il n'est pas parfait mais il vous fera sourire et monter les larmes aux yeux ! 

Une Jeune Anonyme Névrosée



Avis de mes (mon) partenaires:

Santi: 2/5



lundi 21 septembre 2015

Miss pain d'épices de Cathy Cassidy



Miss pain d'épices 
Cathy Cassidy
Edition Nathan
Sortie Octobre 2015
Note: 4/5
Lecture Très Agréable



Résumé: A l'école primaire, Cannelle était le bouc émissaire, celle que personne ne voulait avoir comme amie. Alors, à la rentrée de sixième, elle arrive au collège relookée et devient l'amie d'une fille sympathique. Cependant, l'arrivée de Sam, un garçon décalé qui se moque du regard des autres, bouleverse tout.

Mon avis: Comme avec ses précédents romans, Cathy Cassidy a su avec Miss pain d'épices me charmer, me faire rire et me toucher. Elle nous offre encore une belle leçon de vie avec ce dernier roman et je vous conseille d'ores et déjà de le lire ou de le faire lire à vos petit(e)s frères, sœurs, cousins, cousines!

L'histoire et simple, Cannelle, une jeune fille de treize ans était le bouc émissaire lorsqu'elle était à l'école primaire mais à son entrée au collège, relookée, elle devient amie avec un fille belle et populaire. Tout va bien dans le meilleur des mondes jusqu'à ce que Sam, un garçon décalé arrive dans son école. Sa meilleure amie le déteste et les mauvais souvenirs de Cannelle vont refaire surface, sa peur d'être à nouveau seule et persécutée. Donc l'histoire est simple et pas vraiment surprenante, on devine assez facilement ce qui va se passer mais Cathy Cassidy à le don de nous faire apprécier son histoire et de nous donner une bonne leçon de vie. De nous faire réfléchir tout en nous touchant et nous amusant par le biais de ses personnages et de ce qu'elle nous écrit tout simplement.

Des personnages vraiment attachants auxquels je me suis identifiée malgré la différence d'âge. Je les ai trouvés adorables et drôles. Plus particulièrement Sam, j'ai adoré son personnage complètement décalé qui se moque de du regards des autres et sa manière d'être avec Cannelle, c'est un personnage très intelligent. Cannelle une jeune fille mal dans sa peau qui fait croire le contraire et qui va ouvrir les yeux sur ce qui l'entoure et s'affirmer, c'est un personnage très touchant qu'on a envie de prendre sous notre aile même si parfois on a envie de lui hurler dessus pour qu'elle arrête de faire des mauvais choix. Sinon, j'ai beaucoup moins apprécié Shannon, mais je suppose que c'était le but, c'est un personnage qui n'est pas méchant au fond mais elle se sert des autres et du coup j'ai eu beaucoup de mal avec elle. J'aurais, par contre, aimé découvrir un peu mieux la sœur de Cannelle qui a l'air de très bon conseil.

Miss pain d'épices est donc une très bonne lecture, jeunesse certes mais fluide, intéressante et instructive grâce à la plume de son auteure. Cathy Cassidy nous a écrit un récit intelligent, qui plaira aux plus jeunes comme aux plus vieux car en plus d'être amusant, touchant et mignon, il nous apprend quelques choses et pour ça, C.Cassidy à un don! 

Je ne dirais plus qu'une chose: Lisez-le!

Une Jeune Anonyme Névrosée


Je remercie les Éditions Nathan pour cet envoi!

P.S: La couverture est encore une fois magnifique! 


mercredi 16 septembre 2015

U4-Jules de Carole Trébor



U4-Jules
Carole Trébor
Editions Nathan/Syros
Sortie 27 Août 2015
Note: 2.5/5
Lecture Moyenne


Résumé: Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. L'électricité et l'eau potable commence à manquer, tous les réseaux de communication s'éteignent. 
Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. 
Parviendrons-t-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Jules est reclus dans son appartement parisien. Sans nouvelles de ses parents, il assiste depuis sa fenêtre à la propagation d'une épidémie qui décime les habitants. Afin de venir en aide à une fillette qui a mystérieusement échappé au virus, il doit affronter le monde extérieur. Son seul espoir réside dans le rendez-vous fixé par Warriors of Times.


Mon avis: Jules est le deuxième livre U4 que je lis, j'ai adoré le roman de Yves Grevet sur Koridwen mais Jules m'a plutôt déçue, je n'ai pas mis en dessous de la moyenne car je pense toujours que l'idée U4 est vraiment géniale et j'apprécie avoir le point de vue de différent personnage mais je vais être direct, je n'ai pas accroché avec le roman de Carole Trébor, pour différente raison que je vais aborder dans la suite de ma chronique.

L'histoire, dans ce livre de U4, nous suivons Jules, un autre expert du jeu WOT. L'intrigue se déroule, tout du long sur Paris. Jules vit reclus dans son appartement jusqu'à ce qu'il vienne en aide à Alicia une petite fille qui a miraculeusement échappé au virus. Il va la prendre à sa charge et sortir de chez lui pour affronter le monde extérieur, ça va l'amener à vivre en communauté avec d'anciens amis et c'est à peu près tout. Le livre "Jules" ne nous apprend pas grand chose, celui de Koridwen m'a semblée beaucoup plus instructif et intéressant, ici nous suivons juste la vie d'un adolescent qui a tout perdu et qui essaie de survivre en communauté avec ses "amis". C'était pas inintéressant mais je n'ai pas été emballée. Principalement à cause des personnages que l'on rencontre mais aussi à cause du style de l'auteure, j'y viendrai un peu plus tard.

Les personnages de ce roman ne m'ont tout simplement pas conquis. Jules est un personnage qui n'a pas confiance en lui et qui se laisse un peu marcher sur les pieds, il fait ce qu'on lui demande pour venir en aide à la communauté, je ne l'ai pas trouvé particulièrement courageux ni même intéressant, il paraît effacé et je n'ai pas du tout réussi à m'identifier à lui ou à l'apprécier. Par contre on ne peut pas lui enlever l'espoir qu'il arrive à garder en toute circonstance, je ne sais pas si j'en serais capable à sa place, probablement pas!
Enfin bon j'avais un peu peur de ça après avoir lu Koridwen, de ne pas autant apprécier les autres personnages et surtout Jules qui m'avait déjà fait mauvaise impression. Lire son point de vue, n'a rien changé, ce n'est pas un personnage que j'ai trouvé attachant et pour ce qui est des autres personnages, j'en ai apprécié certains et d'autres beaucoup moins, on en rencontre un certain nombre grâce à la communauté mais en fin de compte, on apprend pas énormément de chose sur eux, Maïa est le personnage à mon avis le plus intéressant, le point de vue de Jules la rend intéressante mais pour ce qui est des autres, ils m'ont laissée indifférente ou m'ont tout simplement énervée, c'est le cas pour les deux "amis" de Jules, Vincent et Jérôme, OK, j'ai compris, pour survivre il faut changer mais ici, ça m'a juste dérangée, j'ai trouvé qu'ils ne respectaient pas vraiment le personnage principal, Jules et ce dernier se laisse juste marcher sur les pieds durant tout le roman, ça m'a agacée et par moment, je n'avais même plus envie de lire...ensuite ce n'est que mon point de vue, totalement subjectif ! Par contre, un point positif, le point de vue de Jules m'a fait voir Stéphane sous un autre jour, c'est un personnage qui semble vraiment très intéressant et je lirai son livre car je pense qu'on apprendra plein de choses avec elle !

Pour finir, je vais parler du style et de la plume de l'auteure. Je ne l'ai pas vraiment apprécié, je ne dis pas que Carole Trébor écrit mal, non !! Juste je n'ai pas aimé son style, ce sont, malheureusement, des choses qui arrivent. Je n'ai pas apprécié les descriptions, ni les surnoms donnés à tous les personnages, j'en avait marre de lire la minuscule partout et ne voyait pas l'intérêt tout simplement. Je n'ai pas non plus apprécié la manière de s'exprimer des personnages, de Jules et je n'ai pas ressenti grand chose en lisant ce roman, ni angoisse, stress ou tristesse et je trouve ça dommage pour un livre de ce genre. 

Enfin comme je l'ai dit plus haut, ce n'est que mon avis subjectif, je suis sûre que ce livre, ses personnages et le style de l'auteur séduiront beaucoup de lecteur mais en ce qui me concerne, ça n'a pas fonctionné. 

U4 reste une très bonne idée et il est bon de pouvoir lire différent point de vue, de voir la manière dont chaque personne gère les choses en tant de crises. L'histoire de Jules n'a pas répondu à mes attentes, j'aurais aimé qu'il se passe plus de choses mais je vous conseille tout de même de le lire pour vous faire votre propre idée, peut-être aurai-je dû commencer par Jules...tout m'aurait semblé différent alors et je l'aurais bien mieux apprécié ! 

Bref lisez-le et nous pourrons peut-être parler et débattre.

Une Jeune Anonyme Névrosée.

mercredi 2 septembre 2015

The Red Jumpsuit Apparatus

Parlons un peu musique! 

THE RED JUMPSUIT APPARATUS



The Red Jumpsuit Apparatus est un groupe dit post-hardcore, moi je dis tout simplement rock, plus simple et puis les sons y ressemblent énormément et puis qu'est-ce que ça signifie vraiment "post-hardcore", entre hard et rock ? Pourquoi pas. Enfin bref, j'avais envie de vous parler de se groupe américain car je suis totalement fan de leur musique. Elle est belle et puissante, mélodieuse et percutante. Et donc je voulais la partager avec vous, en cette soirée du 2 septembre 2015, quelques heures à peine après la rentrée, j'espère d'ailleurs que tout s'est bien passé pour vous! 

Ce groupe est composé de cinq membres, comme dans tous les groupes, il y a eu quelques changements mais le chanteur n'a jamais changer, enfin d'après mes dernières informations. 
Ils ont vu le jour en 2003 en Floride et compte plusieurs albums et EP.

  • Don't You Fake It (2006)
  • Lonely Road (2009)
  • The Hell or High Water EP (2010)
  • Am I The Enemy (2011)
  • Et tu, Brute? (2013)
  • Don't You Fake It (Alliance Edition-2014)
  • 4 (2014)

La voix du chanteur est plutôt douce et du coup les musiques pourtant assez rock paraissent très agréables. Les paroles, nous parlent, à tous et sont soit belles soit un peu plus dur mais c'est normal pour un groupe de ce genre "post-hardcore". Ce genre va longtemps me faire sourire, je crois.

J'avoue avoir beaucoup de chansons préférés de ce groupe, la plus connue étant sûrement Your Guardian Angel mais moi j'ai envie de vous faire partager Dive Too Deep de l'album Am I The Enemy. Je trouve cette musique magnifique et elle me reste en tête pendant des heures. Je me berce en l'écoutant (ou pas!).




The Red Jumpsuit Apparatus est donc un groupe que j'adore et que j'écoute depuis leur premier album, je crois bien. Leur son est juste, à mon avis, magnifique et poignant! Et j'espère qu'il vous plaira, autant qu'à moi, si possible! 


Une Jeune Anonyme Névrosée

vendredi 21 août 2015

The Mortal Instruments, Tome 1 de Cassandra Clare




La Cité des ténèbres/The Mortal Instruments
La Coupe Mortelle/La Cité des ténèbres
Cassandra Clare
Edition Pocket Jeunesse
Note: 5/5
Coup de Coeur


Résumé: Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.



Mon Avis: Cet avis va être un peu particulier. Je me suis rendue compte dernièrement que je n'avais jamais écris mon avis sur le tome 1 de la série The Mortal Instruments. Alors, il était temps ! Mais du coup, il va m'être difficile d'être totalement objective alors que j'ai déjà lu tous les romans de la saga et que ça a été un gros coup de cœur. Mais bon, je sais que ce premier tome m'avait mise dans tous mes états et émerveillée, alors on va partir de là!

À l'époque lorsque j'ai ouvert ce roman j'avais été tout de suite happée par l'histoire et le monde dans lequel Cassandra Clare s'apprêtait à m'emmener. J'avais adoré découvrir ce monde, la magie, les créatures obscures et bien sûr, les chasseurs d'ombres ! J'avais été impressionnée, déjà à ce moment là par l'imagination de l'auteure. Je lisais les chapitres à une vitesse alarmante, le cœur battant à la chamade. J'étais bouleversée, surprise, prise au dépourvue, ravie, triste, je n'en pouvais plus de toutes les émotions que C.Clare me faisait ressentir et pourtant je ne pouvais pas m'arrêter. J'adorais tellement être plongée dans cette histoire, dans ce monde, d'avoir l'impression d'en faire partie. Je trouvais ça extraordinaire et pourtant, je ne souhaitais pas me lancer dans cette histoire ! J'avais peur d'être déçue...est-ce que je l'ai été au bout du compte? Oh que NON ! Ce premier roman allait au delà de mes attentes et je n'avais qu'une envie, avoir la suite...heureusement j'avais déjà les deux tomes suivants dans ma PAL! 

Mais déjà, dans ce tome 1, je m'étais éprise des personnages, de Clary, jeune fille qui se retrouve dans un nouveau monde et qui découvre que sa vie est un mensonge. Je m'étais énormément identifiée à elle, pas parce que ma vie est un mensonge, non mais parce que sa personnalité me correspondait et du coup, vous vous doutez que j'adorais et adore toujours d'ailleurs ce personnage. Ensuite Jace, je l'ai d'abord détesté, qu'est-ce qu'il pouvait être arrogant celui-là mais au fond, quand il était avec Clary, je sentais qu'il cachait quelque chose de plus, une vulnérabilité, une humanité, je m'attendais à ce qu'il me touche énormément dans les tomes suivants et heureusement, ça a été le cas. Et Simon, mon dieu Simon, ce personnage il m'a fait rire et touchée immédiatement, il était le meilleur ami qu'on voudrait tous avoir, toujours là pour nous, j'ai aimé traverser les épreuves avec lui. Bon sang, cette chronique sonne encore plus comme une fin que celle du tome 6. Je suis émue les amis ! Ils vont tous me manquer, je les ai tous aimés depuis le premier tome, Clary, Alec, Jace, Isabelle, Simon, Magnus, Luc...ils ont toujours été réels pour moi, Cassandra Clare les a bien perfectionné et les a fait évoluer, pas toujours comme je le souhaitais mais j'ai été heureuse de suivre leurs aventures.

Venons en maintenant à la plume de Cassandra Clare, elle a évolué, elle aussi depuis le tome 1. Mais dès le début, elle m'a séduite, elle m'a chamboulée, bouleversée, émue, émerveillée, et pourtant elle nous en fait traverser des choses affreuses et parfois rebutantes dans ce premier tome. Elle était fluide, captivante, pleine de suspense, de surprises, d'humour et de révélations. Donc j'aimerais juste remercier Cassandra Clare pour son histoire, ses personnages et ce qu'elle m'a fait ressentir...

Bon on dirait vraiment une fin et pourtant! Il faut, rapidement, que je me procure Les Origines!!!! 

À plus, pour de nouvelles chroniques et de nouvelles aventures! 



Une Jeune Anonyme Névrosée



Avis Partenaire:

Santi: 4/5




P.S: Je hais ce changement de couverture!!!! Mes quatre premiers tomes ne vont pas du tout avec les deux derniers et désolée mais NON je n'ai pas les moyens de me racheter QUATRE TOMES!!! (C'était le coup de gueule de la chronique, merci!)


jeudi 20 août 2015

The Mortal Instrument, Tome 6 de Cassandra Clare


The Mortal Instruments-Tome 6
La Cité du Feu Sacré
Cassandra Clare
Edition Pocket Jeunesse
Sortie Juin 2015
Note: 4.95/5
Lecture Exceptionnelle
Série Coup de Coeur!



Résumé:  Les Ténèbres s’abattent sur les Chasseurs d’Ombres tandis que le chaos et la destruction se répandent dans le monde Obscur. Clary, Jace, Simon et leurs compagnons font face au plus terrible démon qu’ils n’aient jamais affronté : Sebastien, le frère de Clary. Rien ne semble pouvoir l’arrêter, mais s’il subsiste une chance, elle se trouve au cœur du royaume des démons…
Pour les Chasseurs d’Ombres, entre vies sacrifiées et amour détruits, la quête s’annonce plus difficile que jamais…


Mon avis: Comme pour les précédents, ce dernier tome de The Mortal Instruments a été lu en Lecture Commune avec Santi. Tout comme moi, je crois qu'il a été totalement bouleversé et retourné par cette lecture. Ce dernier tome est juste, presque parfait ! Honnêtement lorsque j'avais vu que l'auteur ajoutait trois romans, j'avais un peu peur, je me demandais ce qu'elle allait pouvoir nous inventer alors que le tome 3 paraissait être une bonne fin. Ensuite le tome 4 m'a déçue, où l'auteure voulait-elle en venir...eh bien elle voulait en venir là ! À La Cité du Feu Sacré, un roman magique, extraordinaire, bouleversant qui nous fait traverser une palette d'émotions. 

Je dois vous avouer que j'ai beaucoup de mal à trouver les bons mots pour cette chronique, je suis encore dans un état second. J'ai adoré cette lecture, ce dernier tome, plus sombre encore que les précédents qui nous entraîne dans les profondeurs, au royaume des démons. Dès le début du roman, on sent qu'il va être différent, le prologue nous prend aux tripes et donne le ton ! C'est la guerre et le monde obscure va devoir se serrer les coudes pour s'en sortir ! La première partie et sombre et pleines d'interrogations, il se passe énormément de chose et on en ressort haletant. Et puis arrive la deuxième partie...qui est encore plus époustouflante, sombre, inquiétante, angoissante, émouvante, poignante ! De nombreux passages m'ont touchée en plein cœur certains car ils étaient beaux et magnifiques et d'autres car ils étaient troublants, saisissants et juste bouleversants. Il m'était impossible de retenir mes larmes de joies et de tristesses. Cette lecture, cette histoire nous met dans tout nos états, elle nous éblouie par son originalité, Cassandra Clare a une imagination hors du commun et je suis vraiment, totalement, irrémédiablement impressionnée par son talent et ses idées. Je suis même un peu jalouse, C.Clare réussit à inventer un monde, une mythologie, une histoire incroyable et en même temps elle parvient à nous toucher, nous faire rire et pleurer...je crois bien que c'est une magicienne...

Ses personnages sont également parfaits, ou presque, ils sont humains, réalistes, réels même et les quitter me fait affreusement mal. Je suis triste de les laisser derrière moi, ils vont me manquer! J'ai apprécié tous les personnages de ce roman, tous sans exception, même ceux que j'ai détesté, paradoxal, je sais mais ils ont tous quelque chose de touchant et d'humain, même Sébastien, et oui même lui ! Au bout du compte, il ne veut pas être seul et c'est un signe d'humanité. Pour ce qui est de Jace, je l'ai juste adoré dans ce sixième tome, On le voit changer petit à petit au fil de la série mais c'est vraiment dans le dernier qu'on rencontre le nouveau Jace, toujours arrogant mais en même temps tellement plus vulnérable, lui-même et il est juste extraordinairement parfait, plus mâture, il devient un homme et il apprend enfin à se dévoiler. Clary, elle, nous paraît toujours aussi belle, forte et courageuse, elle s'est retrouvée dans la tourmente et a su s'en sortir. Simon, Isabelle, Alec et Magnus sont des personnages secondaires mais qui pourtant ont une importance cruciale dans l'histoire, ils sont l'ami, l'amant, la force, la famille d'un ou de plusieurs personnages et chaque relation est juste magnifique à sa manière, parfois frustrante c'est vrai mais belle. Je ne vais pas m'attarder sur les personnages, ce que j'ai pensé d'eux, ni dire encore une fois qu'ils m'ont touchée, parfois agacée, énervée même, je ne vais pas vous rabâcher pendant des heures à quel point je les ai aimés car je pourrai écrire un roman ! Et ce n'est pas mon rôle !
Enfin bref, j'ai également adoré les nouveaux personnages, la famille Blackthorn et Emma. The Dark Artifices s'annonce vraiment prometteur et j'ai hâte de pouvoir m'y plonger !

Comme à chaque fois, je vous parle de la plume et du style de l'auteur, mais que dire que je n'ai pas déjà dit, si ce n'est que la plume de Cassandra Clare est juste magique, captivante, fluide. Elle nous procure des émotions, de toutes sortes, nous faisant passer du rire aux larmes. Mais elle nous frustre énormément également et c'est la que vous devez vous demander pourquoi j'ai mit 4.95/5. J'avoue avoir été un peu mesquine. Ce tome m'a énormément plu et je ne l'oublierai pas de sitôt mais j'en ressors terriblement frustrée, Cassandra Clare ne répond pas à toutes mes questions et me fait m'en poser de nouvelles, de nouvelles questions qui m'empêchent de dormir la nuit ! Alors oui j'adore la plume de Cassandra Clare, son style, son histoire et ce tome est un coup de cœur, tout comme la série The Mortal Instruements mais je me sens tellement retournée et insatisfaite par certains points que je n'ai pas réussi à mettre 5/5 alors que ce roman le mérite largement. 

Bon, il est temps de conclure, et c'est tellement difficile ! Je conseille, bien évidemment cette série, à tous les lecteurs, peu importe leur âge ou leurs préférences ! Cette série, vous touchera en plein cœur et ne peu laisser indifférent! Ce sixième tome nous offre une fin magnifique, n'ayez pas peur de vous lancer ! Vous ne pourrez qu'être conquis !

Une Jeune Anonyme Névrosée


Avis de mon seul et unique adorable partenaire:

Santi: 5/5 (Clique pour lire son ressenti!!!!)



lundi 3 août 2015

U4-Koridwen de Yves Grevet



U4-Koridwen
Yves Grevet
Editions Nathan/Syros
Sortie 27 Août 2015
Note:5/5
Lecture Exceptionnelle



Résumé: Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. L'électricité et l'eau potable commence à manquer, tous les réseaux de communication s'éteignent. 
Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. 
Parviendrons-t-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l'aide d'Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. 
Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d'un long voyage et de mondes parallèles.

Mon avis: Remettons les choses dans leur contexte avant de commencer. U4 est appelé à être le phénomène de la rentrée littéraire par ses maisons d'éditions, Syros et Nathan. Après lecture je peux affirmer que ce sera bel est bien l'un des phénomène de la rentrée. U4 est une série de quatre livres, écrit par quatre auteurs différents, nous suivons donc quatre personnages différents dans un même contexte, un virus, nommé U4 a dévasté la planète et seuls des adolescents ont survécus. Nous voilà donc plongé dans une dystopie. Une bonne dystopie qui ne vous laissera pas indifférent, tant par son histoire, ses personnages que le travail que cette série à demander. 

Pour ma part j'ai décidé de commencer par le livre de Koridwen et je ne suis nullement déçue, bien au contraire, j'ai adoré ce roman et l'ai dévoré, j'étais tellement plongée dans l'histoire, captivée que je ne parvenais plus à m'arrêter de lire. Dans ce tome, pour ainsi dire, nous suivons Koridwen une jeune fille de 15 ans qui a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Suivant les dernières volontés de sa mère et parce qu'elle n'en peut plus de la solitude. Koridwen ouvre une lettre laissée par sa grand mère, une lettre qui parle de voyage temporelle et donc de magie. Coïncidence ou non, Koridwen décide de se rendre à un rendez-vous sur Paris, là où elle pourra peut-être changer les choses. Sur son chemin, elle va rencontrer des personnes de son âges et également les personnages des autres romans, Jules, Yannis et Stéphane. Koridwen va vivre des expériences dangereuses et angoissantes, je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir peur avec elle et pour elle et ses compagnons. La vie est devenue dure après U4 et les jeunes ont appris à survivre comme ils le peuvent. 
J'ai vraiment adoré cette histoire, la manière dont les choses s'enchaînent, les révélations, le côté un peu mystérieux avec les légendes bretonnes, les rencontrent, les moments d'émotions, d'actions. C'est vraiment une lecture prenante et géniale. Elle nous transporte et nous nous retrouvons pris dans la tourmente autant que les personnages.

Parlons donc des personnages et plus particulièrement de Koridwen qui est un protagoniste que j'ai tout simplement adoré, je me suis beaucoup attachée à elle et j'ai hâte de la retrouver dans les autres livres, ça me permettra sûrement de la voir sous d'autres jours. Kori est une personnage fort, courageux, intrépide, indépendant, touchant, extrêmement attachant et qui est prêt à tout pour survivre et protéger les gens qui comptent pour elle et plus particulièrement son cousin Max. Les moments où ils sont ensembles m'ont beaucoup touchée, Max est un garçon légèrement retardé mentalement et j'ai aimé le fait que Kori l'emmène avec elle et s'en occupe, ça rend vraiment son personnage plus humain et émouvant. 
Pour ce qui est des autres personnages que nous rencontrons, nous pouvons constater qu'ils ont tous appris à survivre, chacun d'une manière différente et avec plus ou moins d’efficacité mais au bout du compte ils ont tous un petit quelques choses de vraiment sympathique et on s'attache à eux.
Pour ce qui est des personnages des autres romans de U4, j'ai vraiment hâte de pouvoir faire connaissance avec eux, j'ai hâte d'avoir leur point de vue et j'espère qu'ils me toucheront autant que Koridwen. 

Pour ce qui est du style de Yves Grevet, je dois avouer que je ne connaissais pas cet auteur mais j'ai tout simplement adoré sa manière d'écrire, j'ai aimé son style, captivant et fluide. J'ai apprécié ses références à la Bretagne, son personnage Koridwen et je pense d'ailleurs qu'il sera difficile pour les autres auteurs de me faire autant apprécier leur personnage. Encore une fois, Koridwen est un personnage auquel on s'attache et on s'identifie même si il est difficile de s'imaginer à sa place.
Yves Grevet a su m'emporter dans son récit et je suis ravie d'avoir commencer par sa version et son roman. Son style est simple mais vraiment prenant. Sa plume est belle et il sait comment toucher le lecteur. Cet auteur a parfaitement travaillé son histoire et son/ses personnages.

En conclusion, U4-Koridwen est une petite bombe, une merveille qui nous transporte, nous angoisse et nous touche. 
Je n'ai pas encore lu les points de vue de Jules, Yannis et Stéphane mais je dois dire que j'ai un bon pressentiment pour la suite. J'ai hâte de m'y plonger, car malgré que lire les quatre points de vue ne soit pas nécessaire, on en meurt d'envie ! 
Je vous conseille vraiment cette série qui s'annonce comme le phénomène de la rentrée et j'espère qu'elle vous plaira autant qu'à moi, enfin tout du moins le point de vue de Koridwen.


Une Jeune Anonyme Névrosée


P.S: Je vais maintenant aller lire U4-Jules, avec avidité.



Je remercie les éditions Nathan et Syros pour cet envoi! 


jeudi 30 juillet 2015

Merlin, Cycle II-Livre I, Le Dragon d'Avalon de T.A Barron


Merlin
Cycle II-Livre I
Le Dragon d'Avalon
T.A Barron
Edition Nathan
Sortie 13 Août 2015
Note: 3/5
Lecture Moyenne

Résumé: L'histoire du plus grand dragon de tous les temps.

À Avalon, tandis que le jeune Merlin affronte l'Esprit du Mal, naît une étrange et minuscule créature appelée Baslie. Mi-lézard, mi-chauve-souris, ses yeux brillent d'un éclat mystérieux.
Des années plus tard, Basile découvre un nouveau danger qui menace son monde et la vie de Merlin. Malgré sa peur et sa taille minuscule, il se lance dans un périlleux voyage pour sauver l'enchanteur-et trouver son destin...


Mon avis: Cette lecture est une petite surprise, comme vous le savez si vous avez lu mes précédentes chroniques sur cette série, je n'étais pas une grande fan mais j'ai apprécié ce premier tome du Cycle II. Je l'ai trouvé plutôt frais et très féerique. 

Pour ce qui est de l'histoire dans ce Livre I, nous ne suivons pas Merlin mais Basile, une étrange créature mi-lézard, mi-chauve-souris. Basile est un être minuscule et pourtant doté d'un don extraordinaire qui va l'amener à vivre une grande aventure en parcourant les sept Royaumes pour retrouver la trace de Merlin et sauver Avalon. L'auteur prend le temps de poser le décor, peut-être un peu trop, la véritable intrigue du roman ne commence qu'au milieu du récit et c'est à mon avis trop long. Mais heureusement les descriptions de l'auteur sont magnifiques et il nous entraîne dans son monde féerique qu'est Avalon, le début qui m'a donc paru long et un peu ennuyeux s'est terminé et j'ai adoré parcourir les sept Royaumes en compagnie de Basile. T.A Barron rend son récit particulièrement visuel et c'est très agréable même si j'ai quelques doutes, j'ai peur qu'un jeune lectorat s'ennuie et se lasse rapidement de ces longs paragraphes descriptifs. Le roman ne manque pas vraiment d'action mais les scènes comme dans le Cycle I nous semblent souvent familières, il se passe en effet très souvent le même type de mésaventures, sur ce point T.A Barron ne se renouvelle pas suffisamment et manque un peu d'originalité. C'est dommage lorsque l'on voit les créatures magnifiques, magiques et extraordinaires qu'il crée pour son histoire. En bref j'ai apprécié l'aventure de Basile même si d'après moi, elle débute un peu tard dans l'histoire, j'ai aimé découvrir les Royaume d'Avalon même si j'aurais aimé rester plus longtemps dans certains et j'ai apprécié les descriptions très visuelles de l'auteur même si je crains qu'elles lassent les jeunes lecteurs. 

Pour ce qui est des personnages, parlons d'abord de Basile, je l'ai trouvé vraiment mignon et adorable. Beaucoup moins insupportable que Merlin dans le Cycle I. C'est un protagoniste courageux qui souhaite devenir plus grand, avoir une vie remplie d'aventure et se trouver tout simplement, il veut savoir qui il est, ce qu'il est et pourquoi il est né et son aventures va répondre à toutes ses questions, ou pas ? À vous de lire pour le découvrir ! Pour ce qui est des autres personnages, nous en croisons un certains nombres mais l'auteur ne s'attarde pas plus que ça, excepté sur Aylah, la soeur du vent, un personnage plein de sagesse et qui nous paraît beau, tout simplement. 
La plupart des personnages sont des créatures et personnellement j'ai aimé apprendre à connaître toutes les espèces crées par T.A Barron, c'est un point qui depuis le début me plaît dans ses romans et j'espère qu'il nous réserve encore de belles surprises pour la suite.

Pour ce qui est du style de l'auteur, comme je l'ai dit plus haut, j'aime énormément ses descriptions qui sont très visuelles mais certains passages trop long sont ennuyeux. Il manque d'après moi d'originalité sur certains points de son histoire en effet, il parvient à créer un monde merveilleux, des créatures magiques et féeriques et pourtant lorsqu'il s'agit de construire une bonne intrigue l'auteur semble butter. Ses révélations manquent de surprises, les mésaventures des personnages nous paraissent familières et au bout du compte l'histoire du Cycle II ne semble pas bien différente de celle du Cycle I, seul le personnage et ses aventures changent. Nous retrouvons le même ennemi et la finalité sera probablement la même, je m'inquiète donc un peu pour la suite de ce Cycle, à voire...

Donc pour conclure, mon avis reste mitigée, alors oui, ce premier tome du deuxième Cycle m'a plus séduite que les précédents mais il compte encore beaucoup de points qui me dérange. Je reste septique pour la suite et attends vraiment de voir, qui sait, T.A Barron me réserve-t-il une surprise !



Une Jeune Anonyme Névrosée


Je remercie Lire-en-Lire et les éditions Nathan pour cet envoi.