jeudi 18 septembre 2014

Qui es-tu Alaska? de John Green


Qui es-tu Alaska?
John Green
Sortie en 2007
Edition Gallimard Jeunesse
Collection Scripto
Note: 4/5
Lecture Très Agréable


Résumé:  Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...


Mon avis:  John Green est un artiste, il manie aussi bien les mots que d'autres le pinceau ou la guitare. Encore une fois, il m'a conquis, j'aime ses romans, c'est un fait incontestable.

Qui es-tu Alaska? C'est l'histoire de Miles Halter dit Le Gros, un jeune homme qui n'a rien de particulier, sa vie avant son arrvé à Culver Creek était une sorte de non-événement comme le dit le résumé, il ne faisait rien et n'avait pas vraiment d'amis. Le pensionnant va tout changer, le lieu ou personne ne saura rien de lui, un lieu ou il pourra faire et devenir qui il veut. Il va devenir ami avec son colocataire et rencontrer la belle et mystérieuse Alaska. A leur contact Miles devient Le Gros, un adolescent comme les autres qui aime les blagues, se croit invincible et ne cherche que la liberté, des expériences et l'amour.
Miles est partie en quête de son Grand Peut-être et nous entraîne avec lui.
Le roman est séparé en deux parties Avant et Après, je ne dirais pas de quoi parle exactement ces deux parties mais John Green nous fait passer du rire à une sensation d'oppression terrible en seulement une page.
Encore une fois, cette histoire nous amuse et nous émeut à la fois. 

Je ne me suis pas sentie particulièrement proche des personnages car ils sont vraiment éloignés de mon caractère mais le talent d'écriture de John Green a fait que malgré ça, ils m'ont touché. Ce sont des personnages forts et brisés qui ne cherchent qu'une chose vivre. Ils ont une soif de vivre énorme et profite à fond de leur jeunesse en se croyant invincible. Miles est timide au début puis il se dévoile, grandit et change au fil des pages. Le Colonel a eu une enfance difficile et on sent qu'il veut prendre sa revanche sur la vie et avancer. Et Alaska, la magnifique et mystérieuse Alaska a tout pour plaire mais au fond d'elle se cache une lourde souffrance. Tous ces personnages sont attendrissants et nous font rire et pleurer la seconde d'après.

Pour finir, je vais parler de la plume de l'auteur qui pour moi est juste, belle, envoûtante. John Green sait nous emporter et retranscrire les émotions à la perfection. J'aime le style de John Green, amusant et émouvant. J'aime ses histoires particulièrement touchante. J'aime cet auteur, tout simplement.

Qui es-tu Alaska ? est un livre sur et pour les adolescents!

Une Jeune Anonyme Névrosée


Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket 2


Les fausses bonnes questions
de Lemony Snicket
Tome 2-Quand l'avez-vous vue pour la dernière fois?
Sortie le 16 Octobre 2014
Note: 2/5
Lecture Moyenne

Résumé: La suite des aventures de Lemony Snicket, 13 ans et détective stagiaire !

Où l’on retrouve la ville fantomatique de Salencres-sur-Mer (toujours sans mer en vue) et le jeune Lemony Snicket, flanqué de son mentor S. Theodora Markson (l’humeur et les cheveux en pétard). Tous deux sont appelés à enquêter sur une disparition inquiétante : celle de Cleo Knight, seize ans, unique héritière de la firme Ink Inc. Theodora conclut à une fugue, mais son apprenti a des doutes.


Mon avis: Je pense que mon avis sur ce deuxième tome va être assez court et totalement paradoxal. Lors de ma lecture du tome 1, je m'étais dit que cette série était trop déjantée pour moi, c'est toujours le cas mais c'est aussi ce qui fait son charme et je m'en suis rendue compte avec ce tome qui est resté un peu trop simple et gentillet.

La ville de Salencres-sur-Mer est toujours là et ses habitants complètement loufoques également. Dans ce tome 2, Lemony Snicket et S.Theodora Markson vont se retrouver sur une nouvelle enquête, la disparition d'une fille de bonne famille, Chloe Knight. Alors que S.Theodora va vite classer l'affaire, Lemony Snicket va continuer à mener sa propre enquête, une enquête qui va dans la continuité de la première. Encore une fois, Lemony va se retrouver confronter à des questions plus folles les unes que les autres et à des questions aussi peu clairs. Le problème avec ce tome c'est qu'au fond cette enquête n'a pas l'originalité de la première et on se laisse vite distraire par autre chose tant l'histoire manque de suspens. Sur ces points, le premier tome était plus intéressant, je reprochais l'originalité excessive de l'auteur et pourtant j'ai trouvé que cette originalité manquait énormément dans ce deuxième tome.
L'histoire n'est pas inintéressante mais malheureusement, elle est loin de nous emporter. 

Pour ce qui est des personnages, dans l'ensemble, ils restent égaux à eux même, surtout s.Theodora qu'on croise malheureusement peu. On s'habitue à ces personnages déjantés et on finit même par en trouver certains attachants, comme Moxie la journaliste et même Lemony. On en apprend un peu plus sur sa vie, sa famille, ses sentiments et ce n'est pas une mauvaise chose. Je commence vraiment à bien apprécier ces personnages.

La plume de l'auteur est parfois complexe  mais reste fluide. Enfin complexe n'est peut-être pas le bon mot, elle est original comme son histoire et c'est plutôt agréable.

Donc en conclusion, ce deuxième tome de Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket n'est pas une grande lecture mais en prenant l'histoire au seconde degré et son temps entre les chapitres, on peut dire que c'est une lecture sympathique, pas extraordinaire et moins original que son prédécesseur mais ça reste une lecture détente.

Une Jeune Anonyme Névrosée




mardi 9 septembre 2014

Four/Divergente raconté par Quatre de Veronica Roth


Four/Divergente raconté par Quatre
Veronica Roth
International Edition/ Edition Nathan
Sortie VO 8 Juillet 2014/VF Avril 2015
Lu en VO
Note: 4.95/5
Lecture Exceptionnelle


Résumé:  Nous sommes quelques années avant que Tris ne vienne bouleverser le système des factions. Lors de la cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et choisit de quitter sa faction pour rejoindre celle des Audacieux. Il abandonne son prénom, Tobias, et devient Quatre. Une nouvelle vie s’offre à lui, faite de liberté, mais aussi de dangers. Car ce qu’il découvre chez les Audacieux est propre à mettre en péril son avenir, et celui de la ville tout entière.
Deux ans plus tard, Quatre est en charge de l’initiation des novices. La première à relever le défi, la première à se jeter dans le vide, est une jeune Altruiste ; elle se prénomme Tris et pourrait bien être celle qui va changer sa vie…



Mon avis: Four est un recueil de nouvelles et de scènes exclusives ayant pour personnage principal, Four. Eh bien, j'ai été totalement séduites par ce recueil et par Four, enfin il m'avait déjà charmée mais ces bonus n'ont fait que confirmer mon addiction à cette série et ses personnages.
Bon ma chronique va être un peu différente de d'habitude, je vais vous parler un peu de chaque nouvelles puis vous donner un avis globale sur le livre.

The Transfert

Dans The Transfert, nous suivons tout d'abord Tobias Eaton, un jeune homme apeuré par son père et qui s'approche de la cérémonie du choix. Entre le test, la peur mai aussi le courage et enfin le choix, Veronica Roth ne nous laisse pas le temps de respirer. A mesure que nous tournons les pages, Tobias s'affirme, son choix le libère mais sait-il vraiment dans quoi il s'est engagé ?  
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle, découvrir Tobias avant les Audacieux nous permet d'en savoir encore plus sur lui et c'est vraiment positif! 

The Initiate

Dans cette deuxième nouvelle, nous suivons toujours Tobias qui petit à petit devient Four, un jeune homme encore effrayé et indécis mais qui va s'affirmer et devenir un homme par le biais de son initiation. La faction des Audacieux n'est pas la plus douce mais elle va lui apprendre à être fort et a reprendre confiance.
J'ai bien aimé cette nouvelle mais je dois dire que c'est celle qui m'a le mois plu, je l'ai presque trouvé bâclé, je comprends que Veronica Roth n'est pas forcément envie de tout nous réexpliquer mais d'après moi, c'était nécessaire. 

The Traitor & The Exclusive Scenes 

Dans cette dernière partie du livre, nous retrouvons ce que nous connaissons, Tris, son initiation mais cette fois, nous avons le point de vu de Four. On va le suivre dans ses doutes, ses sentiments grandissants pour Tris, on va le voir mûrir et faire des recherches alors qu'il sent que le monde change et encore une fois il va devoir choisir, choisir qu trahir. 
J'ai adoré cette partie, j'ai adoré avoir le point de vu de Four, ça apporte vraiment quelques choses à la série entière et j'ai trouvé ça génial.

Conclusion

Globalement j'ai été séduite par ces nouvelles et par les scènes exclusives. J'ai adoré pouvoir entrer dans la tête de Four, Veronica Roth nous permet d'en apprendre plus sur lui et on découvre ou redécouvre un personnage fort et sensible à la fois, un personnage qui peut être tendre et cruel, un personnage qui a ses peurs, ses doutes, un personnage terriblement humain. Four a dû faire des choix, des choix qui l'ont conduit là ou nous savons et personnellement je ne regrette pas ce qu'il a pu faire ou dire car même si il m'a agacé dans Allegiant, c'est un personnage touchant dont on se sent proche.
Sinon en plus d'avoir son point de vu, le livre Fous nous permet de faire plus connaissance avec d'autres personnages, Amar ou encore Zeke et je les ai beaucoup  apprécié même si Four reste un personnage solitaire et torturé, c'était vraiment super de rencontrer ses amis. 
Donc dans l'ensemble toutes les nouvelles m'ont plu mais j'ai été un peu déçu par The Initiate que j'ai trouvé légèrement rapide, comme si V.Roth ne ressentait pas le besoin de nous réexpliquer une seconde fois les simulations et la divergence. Mais j'ai particulièrement aimé The Traitor qui nous permet de savoir comment Four voit Tris et comment il redevient Tobias à son contact.

La plume de l'auteure est toujours aussi fluide, divertissante et envoûtante et j'ai été ravi de me replonger dans son monde encore une fois.

Je conseille ce recueil pour les fan de Tobias et pour tout les autres aussi. Vous ne regretterez pas votre lecture.

Une Jeune Anonyme Névrosée 




La Cité des Ténèbres-Tome 2 de Cassandra Clare



La Cité des Ténèbres
Tome 2
L'épée Mortelle/La cité des cendres
Cassandra Clare
Edition PKJ
Sortie 01 Mars 2012 
Note: 3.95/5
Lecture Agréable

Résumé: Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repères de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux orées du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...


Mon avis: Quoi dire à part que j'aime beaucoup cette série et le monde que l'auteure à crée. Un monde rempli de créatures connues ou moins connues parfois effrayantes, de magie et des chasseurs d'ombres. J'avais énormément aimé le premier tome, l'effet découverte je pense et à l'époque (la première fois que je l'ai lu), j'avais un peu peur de me lancer dans ce tome 2, j'avais peur de m'ennuyer, d'être déçue mais ça n'a pas du tout été le cas. Aujourd'hui, j'ai adoré me replonger dans cette histoire à l'occasion d'une lecture commune avec Words-On-Fire. Grâce à lui, j'ai pu ressortir le tome 2 de ma bibliothèque et cette fois, je vous donne mon avis.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons tous les personnages du premier tome, Clary, Jace, Simon, Isa, Alec... Valentin. Le début du premier tome est un peu long, il est essentiellement consacré à quelques rappels, l'auteure pose son histoire et puis, les ennuies commencent! De mystérieux meurtres s'enchaînent et nos chasseurs d'ombres ainsi que Simon se retrouve une nouvelle fois mêlés à des histoires plus incroyables les unes que les autres et vont devoir lutter contre le mal absolu! 
Après le premier chapitre, on ne s'ennuie pas une seule seconde, entre les nombreuses révélations qui nous prennent parfois de court, les nouvelles rencontrent, les relations affreusement compliquées entre les personnages, la guerre qui se prépare, on se retrouve prit dans la tourmente au même titre que Clary, Jace et les autres. Cassandra Clare nous offre ici, un récit explosif, bourré d'action et de suspens. 

Pour ce qui est des personnages, grâce à Mme Clare, nous arrivons facilement à nous attacher, on passe d'un point de vu à un autre, ce qui nous aide à tous les connaître. Bon je vais commencer par Jace, un garçon torturé qui a grandit dans le mensonge, c'est un personnage dur, qui peut être dangereux voir violent mais qui cache également une grande sensibilité. Ensuite Simon, le garçon amoureux de sa meilleure amie et qui court vers la plus grande déception de sa vie, ce personnage est pour moi, le plus touchant, au fond c'est le plus "humain". Clary maintenant, dans le premier tome, Clary était un personnage fort qui s'est retrouvée malgré elle dans une situation de dingue mais dans ce tome elle m'a semblé effacée, c'est comme si tout ce qui lui été arrivé l'avait éteinte. Heureusement elle se réveille vers la fin mais du coup j'ai été un peu déçue par ce personnage, j'aurai aimé qu'elle devienne une vraie chasseuse d'ombre, qu'elle apprenne à se battre à se défendre...
Enfin bon c'est comme ça, il y a beaucoup de personnages dans ce roman et je ne peux pas m'attarder sur tout le monde, je dirais juste deux trois choses, pour moi les personnages ont un point négatif, dans l'ensemble ils sont assez réaliste mais très extrême, dans le sens où ils peuvent être extrêmement mature puis totalement immature la seconde d'après, je sais qu'ils sont jeunes mais tout de même... et pour finir, Valentin, ce mec est un psychopathe! On est d'accord?! 

Bon voilà pour l'histoire et les personnages, passons à la plume et au style de l'auteure. Cassandra Clare nous a inventé un monde complètement fou et parvient à nous le décrire parfaitement. Sa plume est fluide, captivante voir terriblement ensorcelante! Elle nous offre rire, suspens, révélations! Des révélations en pagailles qui ne font qu'entraîner de nouvelles questions.

J'ai passé un agréable moment dans ce récit et je le conseille vivement! 


Une Jeune Anonyme Névrosée



P.S: J'ai remarqué qu'en plus du changement de couverture intempestif, il y a également eu un changement de tire, nous sommes donc passé de La Cité des Ténèbres-L'épée Mortelle à The Mortal Instruments-La Cité des Cendres. Franchement, c'est juste n'importe quoi! 

P.P.S: Merci Santi, sans toi je n'aurais probablement pas eu l'occasion de relire ce tome!

Lien de la chroniques de Santi alias Words-On-Fire: The Mortal Instruments, T2: La Cité des Cendres


Nouvelle Couverture (malheureusement, j'ai l'ancienne!)