mardi 18 juillet 2017

Le silence des Sirènes de Sarah Ockler


Le silence des Sirènes
Sarah Ockler
Éditions Nathan
Sortie Juillet 2017
Note : 4,5/5
Lecture Très Agréable



Résumé : Elyse rêvait de devenir chanteuse, jusqu’à ce qu’un accident la rende muette…

Elyse, promise à une belle carrière de chanteuse, doit partir en tournée avec sa sœur jumelle. Mais elle devient muette suite à un accident en mer. Du jour au lendemain, sa joie de vivre et ses rêves s'envolent... Elle se réfugie chez sa tante, à Atargatis Cove, une petite ville portuaire. Là-bas, elle s'isole, passant ses journées à écrire des poèmes sur le flanc d'un bateau échoué. Mais le navire n'est pas aussi abandonné qu'elle le croit : elle est bientôt surprise par Christian, le fils du propriétaire. Ce dernier ne semble pas indifférent à son charme, mais il a tout du bad-boy à fuir...


Mon avis : Le silence des Sirènes a été une très belle lecture, agréable et touchante. Comme avec son précédent roman Cet été-là, Sarah Ockler a su m'emporter avec ses mots, dans sa petite ville d'Atargatis Cove.

Dans Le silence des Sirènes nous suivons Elyse, une jeune fille dont la vie était toute tracée avant qu'un accident ne vienne tout remettre en cause. Elyse, une adolescente de Trinité-et-Tobago rêvait d'une grande carrière dans la chanson avec sa sœur jumelle mais un jour tout s'effondre alors qu'elle est victime d'un accident qui la rend muette. Ses rêves et ses espoirs volent en éclats et c'est là que nous retrouvons Elyse, après cet accident sans vraiment savoir ce qui lui est arrivé, Sarah Ockler va nous faire des révélations sur la vie de la jeune fille et sur son accident tout le long du roman. Nous suivons donc Elyse, cette jeune fille, brisée, meurtrie, en colère, chez sa tante, à Atargatis Cove, une petite ville portuaire dont les descriptions et les légendes nous font rêver. 
Dans cette ville qui porte le nom d'une sirène légendaire, Elyse va rencontrer Christian, le pseudo bad-boy de Atargatis Cove. Tous les deux vont apprendre à se connaître, se découvrir, se rapprocher et s'aider, se sauver...

J'ai adoré cette histoire, les légendes sur les sirènes, la manière dont l'auteure parle de la mer, de la musique, le fait que Elyse ne parle pas, qu'elle soit parfois obligée d'écrire pour s'exprimer. L'auteure et la maison d'éditions, je suppose, ont d'ailleurs fait le choix d'utiliser différentes polices d'écriture pour que l'on sache lorsque Elyse articule ou écrit, une très bonne idée où nous aurions vite été perdu !
J'ai également aimé les relations entre les personnages, entre Elyse et Kirby, Elyse et sa tante mais surtout Elyse et Sebastian et Christian. J'ai aimé ses personnages très différents, dotés de personnalités qui leur sont propres. 

Elyse est le personnage que j'ai préféré, elle est terriblement touchante, son histoire est émouvante, ses poèmes sont très beaux. Elyse est une jeune fille brisée, dont les rêves se sont envolés et le chemin pour se reconstruire, pour croire de nouveau en la vie est long et semé d’embûches. J'ai aimé toutes les facettes de ce personnage, j'ai aimé la Elyse que nous suivons tout le long du roman, la Elyse muette mais j'ai aussi apprécié celle qu'elle était avant son accident, une jeune fille pleine de vie et d'espoir. Certains passages de ce roman m'ont fait monter les larmes aux yeux. Sarah Ockler a rendu encore une fois son personnage très attachant et émouvant. Mais Elyse n'est pas le seul personnage qui m'a touché dans cette histoire, j'ai également beaucoup apprécié Christian et son petit frère Sebastian qui rêve d'être une sirène. Deux frères terriblement attachants qui nous font sourire et nous touchent en même temps car comme beaucoup de "bad-boy", Christian n'est pas celui qu'il semble être. D'ailleurs, voilà l'un des petits défauts du roman, le résumé et même certains passages au début de l'histoire nous promettent un "bad-boy" et à mes yeux, Christian est loin d'en être un, enfin bref, une lecture n'est jamais parfaite.

Le style de l'auteure est juste magnifique, Sarah Ockler a une plume poétique, fluide et captivante. J'ai adoré découvrir les personnages mais aussi Atargatis Cove et Trinité-et-Tobago. J'avoue que j'aurais d'ailleurs aimé en savoir plus sur cette île, que l'auteure nous y emmène réellement au travers de ses mots mais bon, on ne peut pas tout avoir !
Dans ce roman Sarah Ockler nous emporte mais aborde également des sujets importants, la différence, le tourisme, l'argent, la famille d'une manière très juste et sans en faire trop.

Pour conclure, je dirai donc que Le silence des Sirènes est une histoire magnifique, émouvante, fait de rêves, de désillusions mais aussi d'espoirs. De sa plume poétique, Sarah Ockler, nous emporte à Atargatis Cove, une petite ville portuaire qui nous paraît hors du temps avec ses légendes et ses personnages attachants. 

Lisez-le, je suis sûre que vous serez conquis par cette lecture qui nous plonge dans version moderne et réaliste de La Petite Sirène.



"Nous chantions pour le plaisir. Pour la vie.
Car c'est ce que la musique nous inspirait. Elle nous donnait l'impression d'être en vie."




Une Jeune Anonyme Névrosée


Je remercie les éditions Nathan pour cet envoi.



jeudi 8 juin 2017

Silence Radio de Alice Oseman



Silence Radio
Alice Oseman
Éditions Nathan
Sortie Juin 2017
Note : 3.95/5
Lecture Agréable

Résumé : Écoute ta propre voix…

"Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.

Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j'aime dessiner.

Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi."


Mon Avis: Silence Radio est un livre que j'avais terriblement hâte de découvrir et de dévorer, je l'ai d'ailleurs lu en quelques heures. Si j'avais autant hâte de m'y plonger c'est parce que le premier roman d'Alice Oseman, L'année Solitaire m'avait énormément plu, jusqu'à devenir un gros coup de cœur. Silence Radio, je l'avoue m'a plu mais ne m'a pas autant chamboulée et conquise que L'année solitaire, mais enfin c'est un roman qui reste très agréable, une lecture intéressante, surprenante, originale et dans l'air du temps.

Silence Radio c'est l'histoire de différents personnages mais principalement celle de Frances Janvier, une jeune lycéenne, discrète, un peu timide, solitaire, consciencieuse, enfin en apparence, c'est un personnage bien plus profond et j'ai pris plaisir à la découvrir au fil des pages. Frances dans le début du roman n'a qu'un seul objectif, étudier et avoir de bonnes notes pour pouvoir entrer à Cambridge, l'une des meilleurs université du Royaume Unis. Mais malgré son apparence sérieuse Frances cache une personnalité originale et attendrissante, une femme-enfant fan d'une mystérieuse chaîne Youtube, Silence Radio sur laquelle sont narrées des histoires de sciences fictions intrigantes et un peu étranges. Lorsqu'elle rencontre Aled, Frances se sent enfin le droit d'être elle même et de partager ses passions. 

Ce roman aborde des thématiques très importantes, la sexualité, c'est un peu la nouvelle mode en ce moment, mais également la découverte de soi, l'acceptation de ce que nous sommes, de qui nous sommes, la pression sociale, la pression scolaire, la famille, l'amitié etc etc. Silence Radio est un roman complet et même si j'ai eu un peu de mal à accrocher au début, il est intéressant et percutant. Il ne nous laisse pas indifférent et on se laisse très vite happer par l'histoire originale qui tourne autour de Universe City, par les amitiés complexes et par les personnages torturés et perdus. 

Les personnages sont originaux, torturés, intelligents et différents. Ils se posent des questions et j'ai beaucoup apprécié Frances, ses idées, son humour, sa gentillesse, son grain de folie, sa personnalité tout simplement. 

Alice Oseman connaît l'adolescence et écrit très bien dessus, elle écrit des romans contemporain qui s'inscrivent parfaitement dans notre époque où Youtube prend de plus en plus de place, où internet devient un endroit à part entière, elle nous parle, sans pousser le sujet trop loin, des dangers du numérique. Son style est parfois un peu décousu mais je crois que c'est ce que j'aime chez cette auteure, j'aime qu'elle se laisse tout simplement aller dans son écriture en abordant des sujets qui semblent l'intéresser et qui sont importants sans en faire de trop. 

Je conseille ce roman car je pense que cette jeune auteure mérite d'être lue, j'aime son style parfois un peu trop décousu et original mais captivant. Je pense que beaucoup se reconnaîtront dans les personnages et qui sait peut-être qu'il permettra à certains de relativiser... j'aurais aimé lire ce roman plus jeune alors oui je ne peux que le conseiller !


Une Jeune Anonyme Névrosée


jeudi 1 juin 2017

Rose Givrée de Cathy Cassidy



Rose Givrée
Cathy Cassidy
Éditions Nathan
Sortie Juin 2017
Note : 4/5
Lecture Très Agréable

Résumé :  Le nouveau one-shot de Cathy Cassidy !

Jude, 13 ans, rêve d’une vie discrète et sans ennuis, ce qui est très difficile quand on a une famille comme la sienne : un peu givrée et très embarrassante.
Son père est capable de débarquer à une réunion parents-profs déguisé en Elvis Presley, et sa mère perd régulièrement les pédales. Alors, de peur que tout ça ne se sache, Jude refuse de laisser quiconque entrer dans sa vie, en particulier Carter, ce garçon qui s’évertue à être gentil avec elle.
Mais quand la situation déraille vraiment, Jude découvre que rien ne vaut l’aide de ceux qui vous aiment, et que même son cœur de glace est capable de fondre…


Mon avis : Rose Givrée est le nouveau roman de Cathy Cassidy, un roman qui m'a bouleversée et m'a énormément touchée. Comme à son habitude, l'auteure aborde des sujets très difficiles avec énormément d'exactitude, avec ce récit Cathy Cassidy fait très fort !

Rose Givrée c'est l'histoire de Jude, une jeune fille de 13 ans, discrète, intelligente et à qui en apparence tout semble réussir. Mais Jude a une famille excentrique, voire difficile. J'avoue qu'au début de l'histoire j'avais un peu peur que l'excentricité de sa famille me paraissent ridicules, dans le premier chapitre je me disais qu'il n'y avait pas de quoi avoir honte même si c'est vrai lorsqu'on est jeune il est parfois difficile d'être considéré comme différents ou originaux mais après quelques chapitres j'ai compris que Cathy Cassidy avait encore une fois poussé les choses en profondeur. La famille de Jude n'est pas juste excentrique, elle a des problèmes, d'addiction, de santé et son histoire est terriblement dure et touchante. J'avoue avoir été complètement retournée par ce petit roman jeunesse, tellement juste, vrai, poignant et même parfois amusant et mignon grâce à certains de ses personnages.

Cathy Cassidy avec Rose Givrée m'a émue, je me suis énormément identifiée aux personnages de Jude qui malgré les circonstances, aime sa famille. C'est un personnage fort qui ne fait pas facilement confiance mais qui a beaucoup de cœur. Carter est un personnage secondaire très intéressant et qui je pense aurait peut-être mérité une plus grande place durant ce roman, il était drôle et j'aurais aimé voir leur relation se développer un peu plus.

Rose Givrée m'a chamboulée, c'est une lecture au thème fort, abordé avec justesse. Cathy Cassidy sait manier les mots, son roman nous transperce, du début à la fin.

Une Jeune Anonyme Névrosée

samedi 27 mai 2017

Aujourd'hui!

Je n'ai pas dessiné depuis un long moment maintenant et j'avoue que ça me manque un peu. Il faut que je m'y remette mais voilà comment je dessine aujourd'hui !

La petite fille était censée avoir l'air beaucoup plus jeune... ratée mais pas dégueu.
Encore ce problème de proportions !!!! Peut-être que je devrais tracer des lignes et arrêter cette histoire de feeling ^^


Bon je sais ce dessin n'est pas particulièrement pratique à regarder mais il ne veut pas se mettre dans le bon sens !!!!!!! Perso je l'aime beaucoup malgré ses imperfections.


Et voilà ! C'est terminé ! J'espère que ça vous a plu !

Une Jeune Anonyme Névrosée


© Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

Il y a quelques mois de cela...

Il y a quelques mois de cela, si on veut. J'aimerais vraiment être capable de créer un dessin en le sortant de ma propre imagination mais malheureusement, j'ai toujours besoin d'un modèle. Vous allez donc sûrement reconnaître certaines "images".



Dessin fait pour mes grands-parents. Il est accroché dans les toilettes, je ne sais pas trop si je dois bien le prendre... Bon après tout, on passe tellement de temps sur les chiottes...

LOVE THIS ONE !



OH et celui là aussi ! Oui je n'ai aucun commentaire à faire.
Le nez ressemble un peu à une grotte, je n'aimerais pas en avoir un qui ressemble à ça. Pauvre fille....XD




Une Jeune Anonyme Névrosée

© Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.